La Ligne 13

23 juillet 2017

L'idée d'un plaisir


C'est souvent l'idée des choses qui vous séduit.
Celle d'un café pris au comptoir, d'une bière toute fraîche
en terrasse, d'une promenade en forêt, d'un week-end au vert...
Dans la vraie vie, la tasse n'est pas nette et le brouet infâme,
le garçon met trois heures à vous servir et se permet d'être ronchon,
dans les bois on s'égratigne, on se perd et on n'a pas le réseau
pour consulter G*Maps, et des trombes d'eau s'abattent sur vous
pile poil sur le week-end tant attendu...

IMG_4442 IMG_4444IMG_4455 IMG_4446

{ Paniers années 70 exhumés d'un vieux carton; spatule Hema;
cuiller brocante familiale}

IMG_4487

Pour les confitures, c'est un peu pareil.
L'idée du parfum sucré de leur cuisson envahissant la cuisine,
du murmure frissonnant des fruits luisants dans la bassine,
d'un placard rempli
de jolis pots bien alignés,
étiquetés, coiffés, colorés, me ravit toujours.
Sauf que je suis seule à en manger. Sauf que consciente des
effets pervers du sucre, j'en consomme finalement très peu.
Sauf que souvent, Christine Ferber les fait mieux que moi.

IMG_4488 IMG_4451

Mais je continuerai à en faire, cela fait partie de ma panoplie
de mère-grand, avec le tricot et le chat sur les genoux (!)
Là c'est abricots, tout bête, inratable, délicieux. Pour les cerises
c'est un peu tard, elles sont redevenues très chères.

IMG_4458

{Sac de toile sur le thème d'Alice trouvé au marché de Vintimille}

Et voilà que s'annonce l'idée d'un dimanche au calme, à ne rien faire
de particulier, sauf lire, regarder un vieux film (Jules et Jim),
téléphoner pour dire que tout va bien, mais qu'on n'a
pas envie de sortir, manger debout une tranche de brioche
à la fleur d'oranger avec sa main en coupe dessous pour ne pas
laisser tomber les miettes, et attendre le soir, gentiment...

Et la réaliser. 

Posté par Triskell1 à 14:13 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , ,


15 juillet 2017

Les petits Paradis : N°2

Il a bien fallu quitter Veules, à regrets, reprendre la voiture,
pour nous rendre en un lieu que nous supposions,
et espérions, tout aussi ravissant...

IMG_4194 IMG_4178

Le Jardin Agapanthe, repéré dans les medias, loué par notre
Mule normande préférée, fut à la hauteur, voire au-delà de nos espérances !

IMG_4209 IMG_4240IMG_4201 IMG_4226IMG_4193 IMG_4297

 Imaginez un endroit où le temps semble suspendu,
où les oiseaux offrent le meilleur de leur répertoire,
un endroit qui vous happe dans un ravissant pêle-mêle
très maîtrisé de plantes grimpantes, rampantes, ondulantes, odorantes...

IMG_4204

 Une idée peut-être du bois du château de la Belle au bois dormant
avant l'arrivée du Prince...Ou encore le parc
de la Bête lorsque la Belle ( une autre) s'y perd...

IMG_4221 IMG_4294IMG_4312 IMG_4347

Aucune plante n'est étiquetée, à nous de chercher, de deviner,
ou simplement comme nous l'avons fait, de se laisser aller
au plaisir de la contemplation candide.

IMG_4220

Le magicien de ces lieux s'appelle Alexandre Thomas.
Architecte-paysagiste, poète pourrait-on ajouter, sa vocation
remonte à l'enfance. Il a su exploiter magistralement le jardin
de ses parents, sur sa lancée étendre sa magie à celui d'à côté
(il faut carrément traverser la route pour s'y rendre !) et l'on aimerait
au fil des allées sablonneuses que le chemin ne finisse jamais.

IMG_4335 IMG_4249IMG_4345 IMG_4338IMG_4276 IMG_4234IMG_4255 IMG_4342

On ne peut qu'admirer ce savant dosage de végétaux, d'objets de brocante,
de pierres échouées là comme si elles provenaient de fouilles anciennes.
Partout, des petits coins pour s'asseoir, contempler, se taire.

IMG_4353 IMG_4329

Des coqs un peu fats, des poules dodues s'enfuient à notre
approche, tous jupons de plumes retroussés.
Des poussins gros comme des boules de mimosa pépient
et picorent, bien à l'abri sous la verrière.
J'ajouterai l'accueil adorable de la maman d'Alexandre,
belle, passionnée, drôle, à l'image de ce jardin.

IMG_4268

Le Jardin Agapanthe

1, impasse Agapanthe
76850 - Grigneuseville

Ce week-end qui était également celui du Festival du lin,
pur hasard pour nous, proposait des manifestations artistiques
dans toutes les communes alentour.

IMG_4165

Soize en parle très bien dans ses derniers billets.

Beau week-end à vous !

Posté par Triskell1 à 08:22 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 juillet 2017

Les petits Paradis : N°1

Il y en a qui vont très loin pour trouver le paradis,
ou l'idée qu'ils s'en font. Je me suis simplement arrêtée
en Normandie pour le découvrir. Il m'a suffit pour cela 
de mettre mes pas dans ceux de la mule!

IMG_3890

Habituellement fidèle au Calvados, où je vis une histoire
d'amour éternelle entre Honfleur et Villerville, et à l'Eure
où j'ai des amis, je connaissais mal la Seine Maritime.
Quelle plus belle entrée en matière qu'un week-end dans
la ravissante station balnéaire de Veules les Roses ?

IMG_3901 IMG_3916IMG_3895 IMG_3880

Une explosion de fleurs, et pas uniquement des roses, nous accueillit
dès les premiers instants, et la traditionnelle promenade le long
de la Veules, qui donna son nom à la bourgade, et fièrement qualifié
de plus petit fleuve de France avec son 1km100,a déclenché en nous,
au fil des pas, des "ah" et des "oh" d'émerveillement.

IMG_4031

 Nous avons séjourné à l'hôtel Douce France, idéalement situé
au coeur de la ville. Cet ancien Relais de Poste datant du XVIIe siècle,
a conservé ses admirables colombages, peints d'un beau vert céladon
qui s'avère être ma couleur fétiche du moment.

IMG_4087 IMG_4068

Les bâtiments s'articulent autour d'une ravissante cour pavée
où l'on peut prendre son petit déjeuner au soleil levant...

IMG_4037

... Et s'adonner à la rédaction des traditionnelles cartes
à la famille et aux amis. Les chambres, à la déco un peu passée
et hétéroclite, mais très cosy, portent toutes des noms d'écrivains.

IMG_4017 IMG_4010IMG_4016 IMG_4040

Se réveiller au chant du coq, c'est déjà une belle aventure
pour une passagère de la ligne 13...

IMG_4363 IMG_4355IMG_4356 IMG_4357IMG_3970 IMG_3828

Aucune chance que vous vous plaisiez ici si vous n'amez ni les fleurs,
ni les toits de chaume, ni les façades en briquettes, ni l'air iodé
des plages normandes, ni les clins d'oeil à l'enfance avec
le marchand de bouées et d'épuisettes sur le front de mer,
ni les glaces italiennes torsadées vanille-fraise,
ni la couleur indéfinissable du ciel et de la mer qui vous
offrent en toute générosité la plus subtile des aquarelles.

IMG_3963

Ici, les Parisiennes, ou toutes autres urbaines frénétiques, 
prennent des leçons de lenteur, de quiétude, de simplicité.

IMG_3959 IMG_3939IMG_3949 IMG_3930

Quelques jolies boutiques, quelques salons de thé ponctuent la balade.

IMG_4365 IMG_4366

Un pas de porte prometteur mais hélas ! Il semble que le dernier bonbon
ait été vendu depuis bien longtemps...

IMG_4130

Un dernier petit pique-nique sur la plage de Saint-Aubin battue par les vents,
le temps de déguster un repas de roi : des mini coeurs de Neufchatel
et une bonne baguette croustillante...

 IMG_4020 IMG_3921 IMG_4156 IMG_4123

Cependant, pour un dîner plus gastro, comme ce fut le cas la veille,
je vous recommande "Les galets",
à la cuisine fine, inventive, locale, et au service parfait.

IMG_3964

IMG_4159

 Nous avons fini par quitter cette jolie carte postale, sans nous douter
qu'un autre paradis s'annonçait sur la route du retour...

 

Posté par Triskell1 à 07:41 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 juillet 2017

Le kumquat et la lavande

Le kumquat du jardin du sud n'avait jamais été aussi prolifique.
On avait beau subtiliser au passage un de ses petits fruits
odorants et acides, il fallait faire quelque chose
d'une telle production. La super cuisinière que je suis
s'est donc lancée dans la confection de confitures.

IMG_3403 IMG_3588IMG_3592 IMG_3412

Le souci est qu'ensuite il a fallu aller chez le marchand de marmites
pour remplacer celle que je venais de cramer irrémédiablement.
J'avais déjà, avec bonheur, réalisé des confitures de mûres, de prunes,
et d'abricots. On laisse bien mijoter, on fait le coup de la goutte
sur un rebord d'assiettes, et hop, en pots.
Le kumquat demande une cuisson plus courte. Un instant de distraction
- une cigale qui passait par là, ou une mouette, ou un voisin en short,
que sais-je, et voilà ma confiotte bien prise au fond.

IMG_3665 IMG_3658

{Pannettone aux figues acheté à San Remo}

Le résultat fut une confiture très épaisse, presque une pâte de fruits,
mais finalement très bonne ! Alors je suis allée jsuqu'au bout,
j'ai coiffé les pots de la traditionnelle charlotte (je sais
c'est devenu ringard, mais moi j'aime), puis collé l'étiquette
des livres scolaires avec mon écriture de quand j'avais 10 ans.

IMG_3631 IMG_3632IMG_3635 IMG_3623

{Bol en verre étoilé Monoprix; ramequins Sostrene Grene}

Comme il me restait quelques fruits à qui je ne souhaitais pas le même sort,
je les ai juste fait compoter sans les quitter du regard, et les ai servis
avec une semoule vanillée aux raisins.

IMG_3606 IMG_3671IMG_3669 IMG_3615

{Bol japonais fait main; petit panier Hyggelig}

 La lavande boudait un peu après 7 heures de trajet en provenance du sud,
mais je lui réserve quelques coussinets dodus à garnir,
afin qu'elle embaume délicatement ma penderie citadine.

Posté par Triskell1 à 20:48 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 juin 2017

Moodboard d'été

Les vacances.
Ce qu'il en reste.

IMG_3468IMG_9847IMG_971018668
IMG_9666IMG_9813IMG_3250IMG_9611
IMG_345318621IMG_9800IMG_3359

Et ce qui demeure au coeur et à l'esprit,
et ne se photographie pas.

Posté par Triskell1 à 19:07 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


22 juin 2017

Riviera

Prendre ses vacances à l'avance, lorsque l'on peut, c'est si bon.
On prépare le terrain pour les juillettistes, on vérifie la qualité
de l'air, de l'eau, on teste le rosé bien frais, la pizza Marguerite,
la Soca et les beignets de fleurs de courgette
(non, non, ne me remerciez pas...)

IMG_3290

Mes souvenirs de Côte d'Azur sont liés à l'enfance, j'y retrouve
tout ce qui faisait le bonheur simple des vacances d'autrefois.
L'odeur grasse et merveilleuse de la baraque à beignets,
le claquement vif des tongs sur le chemin de la plage,
les parties de boules à la fraîche, les réveils joyeux 
sous le rire des mouettes, les siestes dans la semi obscurité
d'une chambre aux murs rayés par la claire-voie des jalousies...

IMG_3324 IMG_3469IMG_3427 IMG_3317IMG_3214 IMG_3351

 Les bougainvillées en rajoutent côté flambloyance,
les vieilles portes closes sur la fraîcheur d'une cour posent sans complexes,

IMG_3239

les coussins et jetés de lit d'une de nos boutiques niçoises préférées
nous font de l'oeil (on ne se refait pas...)

IMG_3241 IMG_3206IMG_3316 IMG_3280IMG_3282 IMG_3276

A Nice toujours, la confiserie Auer nous charme autant par la beauté de
son sol carrelé que par la gamme de ses marrons glacés et nougatines
aux amandes (là non plus on ne se refait pas ! )
 

IMG_3258 IMG_3251

Coiffée par le vent de la mer, j'aurais pu servir de modèle à Claude Monet
pour ses célèbres meules de foin, mais qu'importe les brushings,
je suis en VACANCES !

IMG_3343

 

Posté par Triskell1 à 11:01 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 juin 2017

Gentillesses

L'autre jour dans une belle boutique, la dame, plutôt belle elle aussi, 
m'a fait cadeau de petits coeurs fabriqués avec les chutes de tissus
dont elle recouvre ses canapés, ses fauteuils et ses poufs.
Plein de petits coeurs tout jolis, et un tote bag aussi,
alors que j'entrais chez elle par hasard (garée devant) et
que je n'avais pas l'intention d'y acheter quoi que ce soit. 
La boutique s'appelle Coco Mat, et c'est vraiment beau, et intelligent.
Mon canapé n'est pas si vieux, dommage, mais lorsque mes chats auront
définitivement lacéré ses accoudoirs, je saurai où aller pour le remplacer.

IMG_3008 IMG_2581

Et puis le lendemain, quelqu'un que j'adore m'a offert
ce mignon coussin, et aussi ce bouquet de pivoines roses bonbon,
parce que j'étais triste.

IMG_2585 IMG_3005IMG_2583 IMG_2588IMG_3011 IMG_2579

{assiettes bretonnes Henriot, de famille; coussin Monoprix;
gâteau d'après une recette de Trish Deseine dans son cultissime "Je veux du chocolat"}

 Alors le surlendemain, j'ai fait une invitation de gens que j'aime,
et je leur ai fait en dessert mon gâteau au chocolat inratable,
parsemé de poudre d'or pour faire magique.

Car il y a aussi des petits moments magiques dans la vie.

Psst, pour la recette, c'est ici

 

Posté par Triskell1 à 11:32 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 juin 2017

Petits pois

Grande dévoreuse de légumes, et malgré son nom charmant,
je n'ai pourtant jamais placé le petit pois dans
mes préférences. Des souvenirs de cantine scolaire, 
des expériences de conserves insipides et farineuses,
m'en avaient éloignée pour un bon moment...


IMG_2948 IMG_2951IMG_2962 IMG_2860

On passe les mains dans les boules écossées qui remplissent le saladier.
C'est doux; toutes ces rondeurs contigües font comme une eau vert tendre,
et l'on s'étonne de ne pas avoir les mains mouillées.
Philippe Delerm, La première gorgée de bière,
chapitre "aider à écosser des petits pois"

Le jardinier de ma mère, à qui elle laisse carte blanche,
s'étant mis en tête d'en semer, il a bien fallu honorer la récolte.
Et quoi de plus drôle que d'en faire un jeu éducatif pour Suzanne,
ma poupette de 4 ans, à peine plus haute que les plants,
qui, après les avoir cueillis, transportés en brouette Oxybul
jusqu'à la table des adultes, puis écossés, les a comptés,
additionnés, soustraits...

IMG_2984 IMG_2977

Bon, cuisson à présent. Voyons, voyons, Google, Marmiton et compagnie...
Finalement une préparation à la "française végétarienne", avec oignons,
laitue, thym, beurre salé, et naturellement sans lardons, sera parfaite.

IMG_2815 IMG_2830IMG_2805 IMG_2809

Mais ce jour-là, c'était une tarte courgettes, chèvre et miel,
jonchée d'herbes de toutes sortes qui était au menu.
Si je vous dis qu'avoir dressé une table au jardin,
c'était pour moi un luxe inouï, me croiriez-vous ?
Le drap de chanvre piqué de rouille, les assiettes aux carrés bleus
qui connurent tant de soupes, le service de verres
éclopé de l'un des siens presque à chaque vaisselle...
Mes aïeux n'étaient pas bien riches, mais ils m'ont laissé
d'humbles et inestimables trésors que je me plais à faire revivre.

IMG_2994 IMG_2992

Ce clin d'oeil nostalgique m'ammène à vous parler d'un bien joli livre
que je viens de terminer. Une lecture nécessaire, vraiment, 
pour mieux comprendre ce que l'on appelle pudiquement le grand âge,
pour que notre regard sur nos mères ou nos grand-mères soit
plus clairvoyant, et sans doute pour préparer aussi notre propre futur.


Qu'elle est drôle, Jeanne, 90 ans, lorsqu'elle décide de rédiger
pour la première fois de sa vie, un journal intime !
Veuve, elle mène une vie provinciale entre les parties de bridge
bien arrosées avec ses copines du même âge, les messes au village,
son jardin qui lui offre fruits et légumes pour le quotidien,
sa petite voiture qu'elle conduit parfois au radar, les visites
de ses enfants, bobos urbains attentionnés mais toujours pressés,
ses souvenirs et ses mots croisés.  
C'est savoureux, simplement mais joliment écrit.
Elle est pleine de charme et de bon sens, Jeanne, émouvante très souvent,
ses réflexions cocasses sur le monde virtuel sont à pleurer de rire,
ses pensées sur la vie et sa fin proche terriblement poignantes.

Je crois qu'avec l'âge je deviens de plus en plus égoïste.
Je ne prends plus le temps de m'arrêter sur les peines de ceux
qui ne sont pas moi.
Peut-être parce que, du temps, il m'en reste si peu.
Je me rends compte que beaucoup de choses me deviennent indifférentes.
On dirait qu'à mesure que la vie se rétrécit le coeur se dessèche.
Comme le reste, les sentiments s'usent.
La colère se tempère, l'affection s'assoupit,
la compassion s'étiole. Le bruit du monde ne nous parvient plus
que de très loin, vague écho d'une vie qui ne nous concerne plus.
Les chagrins des autres se diluent dans les brumes de plus en plus épaisses
de nos existences fragiles, ils nous atteignent moins. Les gens meurent,
souffrent, pleurent, et nous, on ne pense qu'à se sauver.
On ne veut pas se voir dans le miroir de la vieillesse que
nous renvoient les autres, ceux qui n'ont pas notre chance.
Alors on détourne le regard et on poursuit notre petite existence
en s'efforçant d'oublier que, nous aussi, on arrive à la toute fin.

Véronique de Bure, Un clafoutis aux tomates cerises

Posté par Triskell1 à 07:37 - - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 juin 2017

Mélange de styles

 Je vous avais promis je crois une photo de mes deux
petites chines acquises à Coupvray, lors des dernières Bucoliques.
Les voici : deux superbes taies d'oreiller en lin monogrammées,
teintes d'un bleu subtil par Marie-Anne. Certes, les initiales
ne sont pas les miennes, mais en cherchant, je devrais bien
trouver une grand-mère ou une aïeule à qui elles correspondent !

IMG_2633 IMG_2700IMG_2691 IMG_2623

 Le coeur en osier s'est déjà vu attribuer de multiples fonctions :
mini-corbeille à pain, vide-poche pour échantillons de parfums,
cache-pot, support à sachets de tisanes. Il ne sait plus où il en est...

IMG_2778 IMG_2708IMG_2709 IMG_2781

Plus zen, ces bols de céramique bicolores, à usage alimentaire, 
faits main par un artiste montpellierois.
Pièces uniques bien sûr, ils feront un cadeau parfait 
pour les fêtes et anniversaires à venir.

IMG_2975 IMG_2270

Et comme j'aime bien finir mes billets par une gourmandise,
pourquoi pas une panna cotta à la vanille ?


Posté par Triskell1 à 08:45 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 mai 2017

En hommage à Virgile

J'ai parfois l'impression d'être le lapin d'Alice, toujours en retard,
éternellement pressée, en permanence sur le fil...
Pas trouvé les minutes nécessaires, par exemple, pour éditer
ce billet en temps et en heure, et vous parler de cette
belle journée passée à Coupvray le week-end précédent.

IMG_2488 IMG_2415IMG_2388 IMG_2469

Heureusement que Marie-Anne, de Vent de Terre, s'est chargée
d'en proposer un ! 
Car c'est bien grâce à elle que j'ai connu
ce bel endroit où sont organisées,
chaque printemps,
les "Bucoliques".
Installées dans le parc du château dont il ne subsiste 
hélas qu'une façade étayée, elles sont le rendez-vous annuel
des vrais amoureux des plantes, venus en famille ou entre amis,
des villages environnants...
voire de Paris (!)

IMG_2383 IMG_2448IMG_2440 IMG_2382

Les organisateurs rivalisent de créativité et d'ingéniosité pour
détourner Les objets, inventer un nouveau monde uniquement fait
de récup' et d'astuces toutes dans un esprit totalement écolo.

IMG_2436 IMG_2458IMG_2391 IMG_2452IMG_2447 IMG_2437

Les serres anciennes sont remises à l'honneur, les pots, les brouettes
et les brocs semblent tout droit sorties du fameux tableau
d'Emil Claus (voir mon billet précédent sur l'expo Jardins).

IMG_2575 IMG_2576IMG_2577 IMG_2578

 Et voici le joli stand de Marie-Anne, sous sa bannière les Galets gris,
bottée, chapeautée et souriante, rencontrée pour la première fois
après des années d'échanges bloguesques.
Je lui ai acheté deux splendides taies en lin monogrammées, aux finitions
parfaites, que je montrerai sur un prochain billet. Je les adore !

IMG_2370 IMG_2372IMG_2375 IMG_2467IMG_2489 IMG_2455

 Seuls les communs du château sont encore en parfait état, bien que nécessitant
une bonne restauration. Tomettes d'époque, portes chantournées, ferronneries,
toutes semblent attendre le génie d'artisans pour retrouver leur heure de gloire.

IMG_2662 IMG_2567IMG_2570 IMG_2568IMG_2663 IMG_2665IMG_2569 IMG_2661

Beaucoup de jolis stands, des producteurs locaux de bons produits maraîchers
-asperges, fraises, ou plus gourmands comme les macarons de Voulangis,
un concert rock, une joueuse d'orgue de barbarie, des prairies
qui invitent à quitter les sandales pour en tester la moelleuse fraîcheur...
Ce fut une vraie belle journée de printemps, de celles qui vous font oublier 
le retour inévitablement embouteillé dans la capitale.

IMG_2468

 

Posté par Triskell1 à 12:29 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , ,