La Ligne 13

28 août 2016

Rien

Rien. Tel fut mon programme pour les vacances.
Laminée par le stress du travail et mes peines personnelles,
le bonheur de retrouver la maison de Saint-Jean Cap Ferrat
fut tel que je décidai de n'en pas bouger.
Ou presque.

20160822_100338 20160825_10030620160825_100433 20160823_19165720160827_112637 20160822_100554

Ici j'ai tout. Un jardin exubérant, où plumbagos, hibiscus,
lauriers et bougainvillées entremêlent sans se jalouser
leurs couleurs explosives, un figuier très gentil,
la plage toute proche, propre, surveillée, bien équipée
et pas du tout privée, un boulanger en bas de la rue
qui sait ce qu'est un touriste lève-tôt et qui sert
dès potron-minet des chaussons aux pommes à se damner,

20160828_073349 20160828_090208

des balades à pied dans le Cap
où l'on fait d'étranges rencontres, comme cette vierge monumentale
près de la chapelle Sainte-Hospice surplombant le cimetière
(la petite chose en robe abricot tout en bas, c'est moi)

20160822_183825 20160822_18373720160822_175744 20160822_17405420160822_174353 20160822_181351

Un cinéma en plein air sous les oliviers, où l'air doux et tiède
du soir vous enveloppe comme une étole de soie
(programme : La famille Bélier, pas vu, ça tombait bien !)

des lectures choisies pour le mot " été"

20160826_070332 20160825_19082620160825_095645 20160825_171820

Un roman très fitzgeraldien, lent et chic comme un Sagan,
et le fameux "Les quatre saison de l'été" de Grégoire Delacourt

20160827_112651 20160825_10101320160825_100415 20160822_10104120160825_101033 20160825_100157

Mais comme dit la chanson, rien, c'est déjà beaucoup...

20160828_073408

Posté par Triskell1 à 10:03 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , ,


16 août 2016

Sur les pas des nymphéas


Madame Mule Mère trottinant plus vite que moi
avait mis ses sabots vernis
pour nous régaler d'un joli billet sur Giverny.

L'endroit est si beau qu'en Parisienne folle de fleurs et d'oiseaux
j'ai succombé comme chaque été à l'appel des nymphéas.

20160813_121648 20160813_12184120160813_121925 20160813_121521

Mais voilà, j'ai accompli l'exploit d'avoir passé une
délicieuse journée à Giverny...
sans pénétrer dans la maison rose aux volets verts !
Une superbe file d'attente reptilienne, chauffée à blanc
par le soleil de midi, nous en a dissuadées.

20160813_155326 20160813_12173920160813_153758 20160813_12162120160813_121900 20160813_121229

Premier accueil à la Capucine, véritable "concept store" villageois,
où l'on trouve toutes les informations utiles pour apprécier la région,
un Botanic café arborant une carte plutôt "healthy" et peu carnée,
avec une extension dans le jardin aux allures de potager
(inspiré d'un Caillebotte ?), 
une pépinière, et aussi quelques autochtones à poils,
plumes et moustaches (bébé lapin, poule, chat)
sans parler de l'inévitable boutique où se mêlent oeuvres de créateurs
et bric à brac impressioniste.

20160813_145358 20160813_13504120160813_135416 20160813_151555

Puis direction le Musée de l'Impressionnisme, qui propose actuellement
une exposition consacrée à Joaquin Sorolla, peintre espagnol de renom,
mais qu'à ma grande honte je ne connaissais pas.
Quelle découverte! Son oeuvre est unique, il exhale la lumière de façon magistrale, 
et que j'aime ces artisans de la simplicité qui, comme lui, 
ont le pinceau tendre et caressant pour les scènes de vie quotidiennes.
Sous nos yeux, le coton et le lin des costumes se froissent avec noblesse, 
les corps nus des enfants scintillent d'eau de mer,
les muscles des travailleurs de la mer se nouent et se tendent sous l'effort.
C'est superbe.

20160813_135218 20160813_140753 20160813_134954 20160813_140724

Le petit café de l'après-midi sera dégusté à la maison Baudy,
qui est à Giverny ce que l'auberge Ravoux est à Auvers sur Oise,
un établissement, bien modeste à l'époque, qui proposait gîte et couvert
aux peintres américains, mais qui fut aussi lieux d'échanges animés
pour Monet, Cézanne, Mary Cassatt et leurs contemporains.

20160813_155316 20160813_15390120160813_153916 20160813_15520920160813_160033 20160813_160046

Derrière le restaurant, ne pas rater la visite de l'atelier,
resté dans son jus( un peu trop peut-être ? Son délabrement est inquiétant)
ainsi que la roseraie et les jardins en restanques. 

20160813_145557 20160813_124858

 A défaut de nymphéas noirs (comme beaucoup, je me suis passionnée
pour le roman de Michel Bussi !) j'ai découvert 
qu'il existait des liserons surfinias (merci Mach !)
couleur d'ébène, magnifiques et veloutés.
Une légère touche dramatique dans ce village envahi de roses, trémières ou non,
sorti tout droit d'un beau livre d'images.

IMG_1599 IMG_1601IMG_1603 IMG_1593

Brillante idée d'avoir reconstitué les célèbres meules,
telles que Monet les peignait!

Petit tour devant la mairie, puis dans l'église Sainte-Radegonde,
au superbe pavage, avant de rejoindre Paris, mais avec halte obligée
à Vernon, pour les vestiges de son vieux moulin ainsi que
le château des Tourelles, au soleil déclinant.

112049758

112049769

 Si vous souhaitez un vrai joli billet sur Giverny,
alors rendez-vous ICI, car Marie sait mieux que quiconque
vous entraîner dans la magie des
lieux où vécut Monet
une grande partie de sa vie.

Posté par Triskell1 à 21:34 - Commentaires [42] - Permalien [#]

13 août 2016

C'est bien joli

...De poster une photo de mes oeufs blancs, introuvables jusque-là à Paris,
{et qui me rappellent les chouettes petits déjeuners anglais au
1, Kyrle Road, SW11 London, mais ça c'est une autre histoire...}
Encore faut-il en faire quelque chose.

20160730_180855 20160730_18190120160730_181812 20160730_181641

Voici donc les "gâteaux du dimanche" un peu prématurés, tout bêtes, simples,
à la pomme et aux pistaches, dans les petits moules à cakes de la Trésorerie.

20160812_144551 20160813_07590320160813_080101 20160812_145904

C'est bien joli...
...Aussi, ce peintre contemporain découvert dans une librairie de musée,
James Mackeown,
dont j'aime l'univers imprégné de douceur, d'enfance et de bonheur de vivre. 

20160729_140815 20160730_17560920160730_174212 20160729_140740

J'aimerais beaucoup l'approcher de plus près !
Je guette la prochaine exposition de cet artiste,
plutôt à Paris, ou à Rouen.
Si vous avez des infos, je suis preneuse.

 

{petits pots Myriam Ait Amar; plat chiné par maman;
cuiller argent de famille; recette "Les cakes de Sophie"}

 

Posté par Triskell1 à 21:43 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,

08 août 2016

Un ban bourguignon

Une belle réunion de famille en vue, et me voici repartie
sur les routes de France, direction la Bourgogne cette fois.
Si je vous vantais l'an passé les beautés viticoles de Beaune,
ce sont surtout les pierres ancestrales de Vézelay,
la "colline éternelle", qui feront le propos de ce billet.

20160805_155809 20160805_16064820160805_171341 20160805_16134920160805_161159 20160805_163609 20160805_171008 20160805_155934 

Quel délice de musarder dans ces ruelles où l'herbe joueuse se fraye un chemin
entre les pavés disjoints, le long de ces solides maisons
qui semblent encore figées dans un autre siècle.
Les roses trémières poussent comme elles veulent, balançant au vent
leurs corolles diaphanes, les volets peints et patinés d'une indicible teinte
entre bleus et gris s'ouvrent ou s'entrouvrent après l'heure de la sieste.

20160805_170825 20160805_161032

Il fait bien chaud, et une incursion dans la fraîcheur d'une brocante
ou d'une boutique de vêtements superbes de simplicité,
nous donne des ailes pour la suite de l'escalade.
Car oui, elle est raide la rue
principale qui mène à Sainte Marie-Madeleine !

20160805_161856 20160805_16170020160805_160233 20160805_171425

Beaucoup de mes collègues sont rentrés de vacances ce lundi,
dorés comme des pains d'épices et du lagon plein les yeux.
Alors moi avec mon petit week-end bourguignon, je ne la ramène pas mais...
...Je n'y peux rien, une mairie toute simple dans un joli coin de France
m'émeut plus qu'une plage balinaise.

20160805_160315 20160805_16085220160805_155217 20160805_160252

Le soir, halte à Tournus pour se préparer à la journée du lendemain.
Une bien jolie ville également, où l'on sent déjà un début d'influence méridionale.
Je regrette de n'avoir pas shooté le marché installé en ce samedi
dans les rues commerçantes, car j'en ai rarement vu d'aussi beaux.

20160806_095953 20160806_09530820160806_102252 20160806_112227

Profiter de cette cousinade pour retrouver des visages aimés, 
jouer au jeu des ressemblances, prendre enfin le temps pour tout,
se gorger de verdure, admirer la superbe propriété
de mon cousin et le don de son épouse pour le jardinage,
nourrir de carottes fraîches Bella,
la si gentille brebis du champ voisin.

20160806_124700 20160806_19182720160806_181006 20160806_19135320160806_124646 20160806_19523520160806_184808 20160806_191922

Et remonter sur Paris, sans plaisir, car ces doux moments furent bien courts.

 

Posté par Triskell1 à 22:18 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 juillet 2016

Mon juillet

Il y a eu des petits matins un peu trop frais,
des envies de voyages, deux anniversaires, 
de belles surprises, des achats plaisir,

20160708_183605 20160708_18272720160709_074801 20160708_193131

des chats heureux, des gourmandises, de grandes victoires,
des espoirs et une terrible envie de vivre chaque instant,

20160709_110549 20160709_08300420160709_083701 20160709_110628
 
des doutes, des attentes,
des rires, des jairienammet',
des balades urbaines, des matchs qui transportent, des larmes,
des lectures qui enchantent et d'autres qui agacent,
des films délicieux, des baisers par milliers,

20160719_173856 20160722_161119
20160722_173524 20160719_173714

Des petits musées pour rire, d'autres pour se cultiver,
une grande roue au-dessus du Jardin des Tuileries,
où le charmant monsieur qui vérifiait les billets m'a octroyé d'un
" sur l'instant, j'ai cru que vous étiez Claire Chazal"

(j'ai zappé le "sur l'instant" et j'ai gardé le reste ;-)

20160709_074933 20160718_095212

des émois, des projets, du soleil aussi, cinglant parfois,
et tout à coup du sang, de la haine, de l'incompréhension,
du dégoût, un soir qui aurait pu être si gai, une nuit
qui aurait dû résonner de mille cris de joie,
une homme sage dans l'ultime chemin de son existence
qui n'imaginait pas qu'on la lui ôterait de façon aussi barbare.

20160718_164829 20160717_18560620160719_121426 20160715_203424

Mais pour nous la vie continue sa route vers un été brûlant,
et l'esprit est moins léger, le coeur est frissonnant,
lorsque l'on regarde des enfants sauter dans les vagues,
grimper aux arbres déguisés en Indiens, lorsque l'on savoure
cet apéro glacé en terrasse, lorsque l'on referme quelques
grains de sable sur le roman du mois,
ou que l'on froisse du basilic pour la suavité de son parfum.

20160724_182944 20160724_20080520160721_184959 20160719_115418


Et vous, comment était votre juillet ?

 {Expo Le Chat au musée en herbe; musée Fragonard quartier de l'Opéra;
Jardins du Luxembourg; Courtepointe Lafayette Maison}

Posté par Triskell1 à 11:19 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


26 juillet 2016

Un billet très campagne...

Pas encore tout à fait en vacances.
Mais plus vraiment au travail.
Quelques fins de dossiers à boucler, du classement, l'esprit ailleurs.

Les jolis week-ends, ça aide à tenir le coup jusqu'à fin août.
Puisque l'été est enfin là, pourquoi se priver ?

20160723_132801 20160723_13295820160723_165811 20160725_164904 20160723_133055 20160723_170451 20160723_172508 20160724_122710 20160725_164904 20160723_173825

Un zeste de Normandie, un peu de Pays de Loire, entre Verneuil sur Avre
et la banlieue de Nantes, ce sont presque les mêmes images apaisantes :
une campagne française assoupie sous la douce chaleur de juillet.

20160723_133039 20160724_19153620160724_180117 20160724_19000020160724_175600 20160724_175357

Faire du vélo au milieu des champs de blé, lire au jardin,
être surprise par la visite d'un Monsieur Chat-Blanc,
écrire un prénom en coquillages,
cueillir des fleurs orphelines et les planter
dans le premier vase improvisé venu...

20160724_201654 20160725_17441820160724_180050 20160724_201817

Rien, absolument rien de spectaculaire, d'inédit ou d'exceptionnel,
mais je ne sais pas pourquoi, cela fait un bien fou.

20160725_193701

 {photos prises à La Guéroulde (27) et à La Trocardière (44) }

Posté par Triskell1 à 17:48 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 juillet 2016

Coins cachés

Ayant noté plusieurs vide-greniers non loin de mon quartier,
j'avais chaussé mes sandalettes jaunes CLIC, mis 20€ en pièces
dans ma bourse, et foncé d'un pas alerte vers le premier,
situé le long du Parc Montsouris. Si celui-ci s'est avéré décevant,
en revanche la redécouverte des "villas", ces ruelles pavées 
perpendiculaires au Parc fut un délice.

20160626_154001 20160626_15404820160626_154033 20160626_154226

Heureux Parisiens qui vivez là, merci de ne pas nous fustiger
si nous stagnons un peu trop longtemps devant vos remarquables mosaïques,
vos porches fleuris, vos adorables fenestrons et vos marquises ouvragées...
(Cela ne risque pas de m'arriver, vu la banalité de mon propre immeuble !)

20160626_154142

Puis direction XIIIe arrondissement, en longeant les rails du RER,
dont j'ai trouvé la couleur des grilles très poétique,
et quasiment assortie à celle des volets d'une des premières
maisons du Quartier de la Butte aux Cailles.

20160626_161851 20160626_180222
20160626_180101 20160626_180649

La Butte aux Cailles fait partie de ces quartiers parisiens
encore confidentiels que l'on découvre avec enchantement sans les avoir cherchés.
Ancienne colline boisée, elle abritait autrefois de nombreux moulins à vent,
ainsi que des commerces utilisant l'eau de la Bièvre souterraine.
Longtemps resté dans son jus, le quartier s'est ouvert
à la convivialité décontractée générée par l'ouverture
de nombreux bars et restaurants hauts en couleur.

20160626_184147 20160410_16493520160702_170415 20160702_16560420160702_165803 20160702_170051

Provinciale en journée, voire légèrement assoupie,
cette Butte se réveille la plupart du temps lorsque le soleil descend
derrière l'église Sainte Anne, à l'heure de fermeture des bureaux.
Bistrots et gargotes deviennent alors le théâtre de belles libations.
Ce dimanche-là, je me suis contentée d'un petit café chez Nénesse
(tout un programme !)point stratégique d'observation de la foule qui défile
devant les étals des brocanteurs amateurs.

20160702_170025 20160626_18400320160702_180339 20160702_18090820160702_165548 20160702_17011920160626_184040 20160702_170219

Dans certaines rues, l'herbe pousse librement entre les pavés,
envahit la chaussée, les trottoirs...C'est la liberté, quoi !
Et n'oublions pas les grafitti, ceux célèbres de Miss Tic,
et d'autres plus...affirmatifs ! :-)

20160702_165735

Pour accéder à ce petit bout du monde, il faut emprunter une rue
qui n'est en fait qu'un escalier, la rue Eugène Atget, célèbre photographe
d'un Paris populaire au début du siècle dernier.
Puis déboucher sur le mignon square Brassaï, autre star de la photographie urbaine.

20160702_165220 20160626_18523820160626_184350 20160626_18455720160626_184419 20160702_165259

 Peu d'échoppes branchées dans ce petit bout d'un arrondissement longtemps
(et à tort) mal aimé. Mais avec un peu de chance, vous tomberez
sur la délicieuse et minuscule boutique de Sharon, La Clarière,
où elle propose une sélection d'objets d'autrefois choisis avec un soin infini,
ainsi que des pièces uniques brodées à la main.

20160702_174800 20160702_18040520160702_181040 20160702_174748

 Presqu'à côté, Marcel vend des meubles vintage, des vêtements seconde main,
des bijoux et des objets déco que l'on aime.

Je me demandais pourquoi cette tendresse particulière pour ce quartier,
lorsque l'on sait qu'en fait la capitale en regorge !
J'ai trouvé sans doute une réponse en débouchant Place Verlaine,
face à la statue du Sergent Jules Bobillot qui donna son nom à la rue :
c'est celui de mes 20 ans et de mes premiers pas à Paris...

 

Posté par Triskell1 à 09:52 - - Commentaires [53] - Permalien [#]
Tags :

04 juillet 2016

Petits bouts de chez moi

Un ciel plombé, une pluie fine comme sortie d'un brumisateur,
en bas dans la rue, c'est un tableau de Caillebotte,
les parapluies s'entrechoquent et le pavé luit.
Tant pis pour la promenade, pour le pain frais, pour la lettre à poster.
Je ne bougerai pas de chez moi.

20160703_193404 20160703_10504920160703_172033 20160703_15545720160702_135034 20160703_174444

{gel douche et bougie Hema; applique papier japonais chiné au vide-grenier
de la Butte aux Cailles; coupelle Le petit atelier de Paris}

Faire un shooting de tous les petits coins de ma maison vaut bien
une bronzette au Parc ou une glace italienne en terrasse !
(méthode Coué : je suis bien, je n'ai pas froid,
j'adore les chaussettes
en juillet, je cultive mon teint pâle, j'ai envie d'une tartiflette)

20160703_104918 20160702_133649
20160703_155337 20160703_190819

{chaise et coupelle en verre taillée trouvés dans la rue; photo La Clarière;
cerises mangées le temps que ce message vous parvienne}

 

Posté par Triskell1 à 00:16 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 juillet 2016

Charmée


Le monde des blogueuses est décidément un bien bel espace
de générosité et de gentillesse.
Monique, qui m'est fidèle depuis mes premiers pas,
m'a envoyé un colis somptueux.

20160625_145149 20160625_13202220160625_132256 20160625_145227

 Ce petit coussin brodé par ses soins est
une merveille de précision et de finesse.
Sincèrement, j'osais à peine le toucher !
Au recto, mon initiale, au verso, un coeur suspendu,
adorable détail qui m'a beaucoup émue.
Il était accompagné d'une pochette ornée d'un lapin,
d'où se sont échappés étiquettes à l'ancienne
et confettis en forme de libellules, de couronnes et d'étoiles.

20160625_145308 20160625_14481720160626_102024 20160625_14580220160625_163528 20160626_13335920160626_102355 20160625_145823

{calendrier Delficelle, boucles d'oreilles Camaïeu, fauteuil Casa, bougie des Petits Hauts, corbeille Chez les voisins}

 Ce fut vraiment un beau dimanche de juin, pendant lequel
je me suis régalée à mettre en scène mes précieux cadeaux,
après le petit tour rapide au marché, juste pour la poignée de cerises,
et avant un bel après-midi au vide-grenier de la Butte aux Cailles,
quartier dont je vous parlerai à une autre occasion.

 

A Martine, Jacqueline, Christine, Monique,
qui m'avez incroyablement gâtée ces derniers mois,
un grand merci !

 

Posté par Triskell1 à 08:59 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juin 2016

Atlantique

"Pensées parisiennes d'une voyageuse de la ligne 13
qui aimerait un jour avoir un jardin au bord de la mer".

Et si je pouvais la choisir, cette maison avec jardin,
c'est incontestablement au bord de l'Atlantique que je la situerais.

20160619_090433 20160619_10464120160618_172758 20160619_081922

{assiette vintage Primavera au Printemps}

Vous voyez dans le bas de l'assiette cette côte comme découpée au laser
entre Vannes et Carnac ? Eh bien ce serait LA.

 L'instant d'un très court week-end à Nantes, je m'en suis un peu approchée.
Le temps fut plus que mitigé pour un mois de juin,
et le moindre rayon de soleil traqué sans merci.

20160619_090907 20160618_16470820160619_104816 20160618_174117

Au jardin, des petits pois, des roses et des framboises non calibrées,
à consommer sans cérémonie, de l'arbuste à la main,
avec la séance photo qui s'impose devant ces cadeaux de la nature.

20160618_174102 20160619_11292120160619_113024 20160621_191640

 Puis la traditionnelle promenade dans la coulée verte en
contrebas de la maison, avec Clovis, le chien de la voisine.
L'impression d'avancer dans une cathédrale de verdure,
avec pour toute musique le bruissement des feuillages et le chant des oiseaux.

Et ce plaisir des brassées de fleurs ramassées au fil des pas,
qui forment les bouquets les plus charmants...

Loin de Paris, loin des stades, parfois, cela fait tellement de bien.

 

Posté par Triskell1 à 12:30 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : ,