La Ligne 13

19 mars 2019

Brèves printanières

Des pulsions assassines me poussent actuellement à me débarrasser
de choses trop vues, oubliées, ou jamais aimées mais cependant
conservées (dans le but peu probable de les apprécier un jour ?)
J'ai donc ouvert un compte sur Le Bon Coin pour un petit négoce
peu lucratif, certes, mais qui me réconforte dans mon espoir
que toutes ces babioles ne valent pas "rien".

IMG_8232 IMG_8875IMG_8893 IMG_8231
{les derniers jours at home de la nappe lilas et de Pierrot joyeux}

Si des acheteuses se sont manifestées, m'ont rencontrée
(rendez-vous métro Gaîté devant la brasserie Indiana, je suis blonde
et je porterai un manteau rouge avec un pins chat de Audrey Jeanne, hem,
ça fait un peu trafic louche ou rencart Tinder, mais bon...)c'est que mon
gentil Pierrot Gourmand, mes tasses Gien et ma nappe en lin lilas
leur faisaient envie, et qu'elles les traiteront avec égard.

  94780916_o[1] 94780952_o[1]

{souvenir des belles assiettes chinées à la Brocante de Chatou;
elles ont rencontré hier une autre "maman"!}

 Les pulsions gourmandes, elles, mais à ce stade de gourmandise peut-on
encore parler de pulsions, m'ont amenée à multiplier les goûters, une façon
comme une autre de
combler ce désespérant vide abyssal caractéristique
de certaines fins d'après-midi venteux, où tout à coup l'envie de sucré
devient très forte, autant que le thé noir fumant dans son joli mug.

IMG_8935 IMG_8985IMG_8987 IMG_8938

{marrons glacés Amorino; ancienne boîte à madeleines pour offrir des croquants maison;
vaisselle, couverts, linge de table anciens chez notre bonne amie}

Improvisés avec ce que l'on trouve parmi les trésors du placard, 
ou stylés, sur invitation - comme chez cette exquise dame d'une
autre génération qui nous rappelle que les beaux services d'autrefois,
les nappes brodées, ce que l'on sortait des armoires "pour les occasions",
c'était vraiment si charmant - les goûters sont de merveilleuses
passerelles entre la pleine journée et les prémices du soir.
Bouleversant les idées reçues selon lesquelles les vieilles dames
reçoivent avec un thé, nous fûmes accueillis par des bulles !

IMG_8988 IMG_8979

 {la violette fond lentement en un doux friselis dans la coupe de cristal}

Elle nous fit par la même occasion découvrir une amusante tradition,
toulousaine semble-t-il, qui consiste à déposer une violette cristallisée
dans le fond de la coupe de Champagne, le transformant en une sorte
de Kir Royal à l'inquiétante couleur...

IMG_8980 IMG_8967IMG_8969 IMG_9006

{semoules à la vanille/rhum/raisins; papier peint Woodland Chorus de Sanderson
repéré dans la boutique @lesenfantines_paris}

Que dire des pulsions côté déco qui donnent envie de tout chambouler dans
la maison, du sol au plafond, sans oublier les murs, et qui vous font tomber
raide amoureuse de ces "nouveaux" papiers peints qualifiés de "vintage"
semblables à ceux qui bercèrent vos nuits d'enfant dans la maison familiale
(on apprend par la même occasion qu'on est soi-même devenue vintage...)

Birds Vrilles de fleursHirondelles Ibis

Le printemps donne des ailes à nos envies, nos projets nous semblent limpides,
nos lendemains légers ; les petits matins naissent enfin avec la lumière,
et les fins du jour se dépouillent doucement de cette non-couleur
propice aux humeurs mélancoliques. Et ne s'accorde-t-il pas à merveille
avec le poétique "Woodland Chorus" joliment mis en scène comme ci-dessous ? 

Merle-B_461971_1440x1100

  {Woodland Chorus de Sanderson; photo Pinterest}

 

Posté par Triskell1 à 07:06 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


07 mars 2019

Printemps en vue

Le pouvoir des fleurs naissantes est incommensurable. Un matin, on ouvre
ses rideaux sur un plumetis de minuscules corolles blanches
et roses, et voici que la magie, éternellement
renouvelée, opère encore.

IMG_8800 IMG_8772IMG_8649 IMG_8803IMG_8776 IMG_8751IMG_8750 IMG_8778

{aubépine sur mon chemin; fleur de pêcher du jardin; souris boudeuse Moulin Roty;
lecture au Parc Montsouris; tartelette framboise dans ma rue; assiette de famille}

Avant que mars ne nous rappelle à l'ordre avec ses traditionnelles giboulées,
f
évrier cette année a eu la délicatesse de nous combler en soleil.
 Ne pas oublier de remercier ce mois mal aimé, ébréché de deux jours,
qui a sublimé les vacances d'hiver des enfants !

IMG_8693

{lettrines @passageinterieur; gâteau à la pralinoise recette ICI}

Pour amuser une petite fille aux boucles d'angelot, on s'est déguisée
en grand-mère, on a fait des gâteaux énormes pour rassasier les
Playmobils, on s'est un peu pelé au square avec un livre en laissant
la belle enfant crapahuter sur les cages d'écureuil, on est allée
au théâtre l'après-midi rire d'un spectacle* qui vous a amusée
presqu'autant qu'elle (" Attention ! le méchant est derrière toi !"),

IMG_8810 IMG_8689IMG_8733 IMG_8726

{mimosa du jardin; ma Boucle d'Or qui déteste les peignes et les brosses à cheveux;
serviettes Ikea}

on a subi vaillamment une heure de métro direction nord de Paris
pour se laisser conter les cabanes et les sous-marins**, on est allée voir
"La grande aventure Lego 2", film auquel on n'a strictement rien compris
(summum de la torture visuelle dans son raffinement le plus extrême...)
on s'est rattrapée en regardant Scoubidou le matin sur France 3,
on a fini les brioches entamées. Bref, on a bien joué.

IMG_8695 IMG_8811IMG_8818 IMG_8735

{bougie Kerzon parfum mimosa; boîtes fleuries et tenue de Suzanne : Monoprix}

IMG_8816

J'avais envisagé à une époque de me faire interdire de Monoprix,
à l'instar de ceux qui se font interdire de casinos. Sans doute
devrais-je ré-envisager ce voeu pieux sans trop tarder.
Donc, j'ai craqué pour ces superbes boîtes recouvertes d'un très joli
papier épais un peu brut. Elles viendront tout simplement grossir
la collection déjà imposante de mes boîtes-à-tout-faire.
Ne pouvant plus les aligner (petit rappel : je vis dans 48m2...)
je les empilerai !

IMG_8817 IMG_8841

 {boîtes Monoprix collection Laure de Sagazan; mug et plateau @revedargiles;
coquetier Räder, un joli cadeau de
Marie*}

IMG_8838

{Calice ne sait pas lire, c'est là son seul défaut}

 Pour conclure ce billet un peu fourre-tout, une lecture touchante,
une histoire d'amour et de famille, appelons cela une "saga".
Par cette autobiographie, Marie-Aude Murail, plus connue pour ses
romans destinés à la jeunesse, nous livre le contenu de jolis échanges
épistolaires, des souvenirs en cascade, des mots d'autrefois, des complicités
de fratries. Après cette lecture, on a juste envie d'exhumer soi-même
quelques photos recroquevillées dans l'ancienne boite à gâteaux,
des violettes séchées, des distinctions militaires, des vieilles lettres
d'amour nouées d'un ruban, et se souvenir
que nous ne sommes que le fruit de toutes ces vies passées.

* Le bossu de Notre-Dame

** Cité des Sciences et de l'Industrie 

Posté par Triskell1 à 07:52 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

17 février 2019

Passer l'hiver

Jamais je n'avais autant ressenti la violence pernicieuse des journées
d'hiver, leur vacuité destructrice, leur absence de lumière,
quand les petits matins sans couleurs semblent se noyer à peine nés
dans la grisaille du soir.

IMG_8382 IMG_8436

Mille et une choses à régler, mille et une corvées à assumer, 
mille et un projets à monter, et pas la moindre envie de joindre 
le geste à la parole.

IMG_8479 IMG_8390IMG_8531 IMG_8480
{
très jolie carte envoyée par @moniquepassiondeco; baguette magique Astrid Lecornu;
speculoos Le Pain Quotidien; chat de bois Kikki K}

Au lieu de cela, place à la procrastination, à l'errance, à cet ennui
qui naît du trop-plein de servitudes. Affublée d'un mille-feuilles
de pull-overs pour lutter contre les déficiences du chauffage collectif, 
je feuilletais d'amusants ouvrages, à peine lus et déjà oubliés, 
sur la meilleure façon de vivre le quotidien, 
buvant des litres de thés et cafés, grignotant beaucoup
trop de biscuits 
même pas faits maison, consciente
du poison avalé à chaque bouchée, m'enthousiasmant puis m'agaçant
devant la fausse vie rêvée d'Instagram...

IMG_8538 IMG_8484IMG_8486 IMG_8498
{"Le livre du wabi-sabi", de Julie Pointer Adams;"Chez les Parisiens" par l'équipe de
My Little Paris; vaisselle Rêve d'Argile}


Et puis, il y a eu tous ces messages reçus en "off", ces gentillesses,
ces attentions, qui donnent tout à coup envie d'avoir envie.
Envie de ne plus voir que de belles choses. 
Et pourquoi pas cette
intéressante et originale exposition 
consacrée aux roux dans ce tout petit musée niché au coeur
de la Plaine Monceau. La rousseur semble avoir été 
de tout temps
un "phénomène" inspirant des sentiments extrêmes, 
de la sorcière
à la femme fatale. La femme rousse, surtout, développait 
tout à la fois crainte et fascination. Dans cette exposition
qui leur 
est consacrée,les roux prennent la parole, se révoltent,
s'imposent, 
des muses de Jean-Jacques Henner et Auguste Renoir
à Sonia Rykiel, 
Audrey Fleurot, Régine Desforges, le Prince Harry,
en passant par Fifi Brindacier, Spirou et... Obélix !

{Jean-Jacques Henner, La Liseuse, 1883 (détail) © RMN-GP (musée d'Orsay)/ Hervé Lewandowski}

 Si vous vous y rendez -l'expo dure jusqu'au 20 mai- après la visite, allez déjeuner
au Millesimes, rue de Courcelles, d'un plat de pâtes à la ricotta et d'un verre
de Brouilly, et faites un tour au Parc Monceau, beau en toutes saisons.

IMG_8499 IMG_8485IMG_8535 IMG_8500

{étude de naïade et portrait de Paul Henner par JJ Henner}

 Envie de s'échapper de la vie parisienne et réserver à la Cinémathèque,
pour voir ou revoir "Visages, villages" d'Agnès Varda et JR,
l'extraordinaire vadrouille du jeune photographe à lunettes noires
et de la géniale petite bonne femme-champignon à travers la vraie France,
au cours de laquelle ils croiseront des gens tout aussi authentiques
et touchants, émus de se voir placardés comme des modèles sur
les murs de leurs villages ou de leurs usines.

Résultat de recherche d'images pour "visages villages"

 {Jeannine devant sa maison, la dernière habitée du coron}

Envie de revenir chez Pouchkine, savourer en terrasse au soleil ou
dans un de leurs splendides salons, la pavlova aux fruits rouges,
découverte l'hiver dernier et dont le souvenir reste vif.

Envie de lecture drôle et intelligente comme ce délicieux ouvrage
d'un auteur tchèque, Karel Capek, "L'année du jardinier", paru à Prague
en...1929. Celles et ceux qui possèdent un jardin apprécieront,
les autres se féliciteront peut-être de n'en pas avoir !  

IMG_8540 IMG_0815IMG_8615 IMG_8543

{l'album de Triskell a été commandé chez Cheerz; parfum d'ambiance @byficelle;
papier cadeau Monoprix}

Envie de faire revivre en images Triskell mon charmant, ma peluche adorée,
mon sauvage timoré, en créant un album qui lui rendrait, bien
modestement, hommage. Chez Cheerz, la prestation est honnête, l'ouvrage
bien présenté, mais les possibilités de mises en pages un peu limitées.

IMG_8544 IMG_8613

Envie d'un autre horizon.
Au jardin maternel, la plupart des arbres dorment encore, tandis que
le mimosa explose de tous ses petits soleils duveteux.
Mais lorsque le ciel bleu étincelant vient d'une gifle éolienne
s'obscurcir brusquement, on décide de mettre le nez dans les placards,
dans un louable but de rangement. Et c'est fou ce que l'on y trouve.
Je pensais à toi Marie-No lorsque je suis tombée sur ces
belles assiettes en terre de fer ! 

IMG_8557 IMG_8560 IMG_8581 IMG_8561IMG_8594 IMG_8583

{bouillotte sèche garnie de blé en coton bio La maison de Ficelle}

 Mais voici que le ciel redevient bleu. On n'y comprend plus rien.
Drôle d'hiver. Pas le meilleur que j'ai pu passer.
Attendons le printemps...

 

Posté par Triskell1 à 08:21 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

11 janvier 2019

Triskell

Merci pour ces quinze années de bonheur,

Tris II Tris III

Pour la douceur de tes petites oreilles pointues que j'aimais tant caresser

Pour ton adorable museau rose dragée que je n'avais de cesse d'embrasser

Pour m'avoir réveillée chaque matin à ...6h tapantes en balayant
d'une patte tout ce qui se trouvait sur ma table de nuit
(mug, lunettes, crème pour les mains, petit calepin...)

Pour cet air coquin que tu prenais après chaque bêtise

Pour tes yeux couleur Chartreuse

Pour ton ronron si affectueux dans le silence de la chambre

Pour ta "coiffure" si drôle : une raie au milieu, comme Marcel Proust

Pour ton petit museau derrière la porte dès que je rentrais du travail,
épuisée par les réunions et l'épreuve de la ligne 13

Pour ta drôle de manie de boire dans ton bol la patte gauche immergée

Pour ton appétit dévorant de diabétique, que je tentais de freiner
afin que tu ne prennes pas de poids,

Pour avoir subi pendant tant d'années et sans sourciller tes deux piqûres
quotidiennes de Caninsulin

Pour avoir été si gentil avec ta "grande" soeur Calice parfois un peu peste

Pour ta façon unique de croiser tes pattes fines comme une
paire de gants sur un présentoir

Pour m'être un peu amusée de ta frayeur face aux étrangers

Pour ta gentillesse, pas une griffure, pas une morsure

Pour ta docilité à supporter les dizaines d'examens, échographies,
scanners, prises de sang, prélèvements, que je t'ai infligés
pour te sauver la vie, en vain

Pour m'avoir offert un bonheur presque aussi grand
que mon chagrin de t'avoir perdu

IMG_8309 Tris

Tu me laisses le coeur en miettes.

Je t'aime.

Posté par Triskell1 à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 janvier 2019

Petit chalet

Disons-le tout net : je n'aime pas beaucoup la montagne en hiver.
Je m'y sens oppressée, j'ai le vertige, la neige c'est froid,
je ne comprends rien au planter du bâton et l'odeur du fromage fondu
me porte au coeur. En revanche, et c'est tout le paradoxe
de
la nature humaine, j'adore l'ambiance chalet.

IMG_7173 IMG_8280IMG_8285 IMG_7175IMG_8277 IMG_8289

{mugs irlandais chinées il y a bien lontemps; grand pull vert-doudou offert à Noël;
collier et mandarines séchées Mint & Lilies; écharpe tricotée main, oui, les miennes !
carte élan Hema; stylos animaux Sass et Belle}

Les bras réconfortants d'un gros pull de laine, la chaleur du bois, 
le souffle rauque du vent derrière les fenêtres sablées de givre,
quelques élans de-ci de-là dans la déco, une 
coupe pleine de
pommes d'ambre, un chocolat mousseux, un feu de cheminée,
une touche de rouge, de la tarte aux myrtilles, un ronron de chat,

IMG_8085 IMG_8017IMG_8076 IMG_8015IMG_8006 IMG_8018

des thés du dimanche avec des amis pour finir les cadeaux gourmands reçus
quelques jours plus tôt, les soirées video avec Fred Astaire et Cyd Charisse,
hypnotisée devant l'écran par leur grâce et leur élégance...

Bref, j'épuise toutes les images d'Epinal pour m'aider à trouver
à janvier un charme fou.

IMG_8171 IMG_8157IMG_8153 IMG_8202IMG_8216 IMG_8203IMG_8201 IMG_8169IMG_8206 IMG_8217

Fille de l'Ouest, mes montagnes à moi se situant plutôt dans les
Landes de Lanvaux, j'ai respiré l'air des cîmes bretonnes parfumé
au beurre salé en accomplissant mon  traditionnel pélerinage nostalgique
à Rochefort en Terre, laquelle, vêtue d'une froidure naissante et
dépouillée de sa joliesse fleurie habituelle, m'a révélé
toute la rude beauté de ses imposants murs de granit.

IMG_8139

La chaleur chalet c'est aussi, pourquoi pas, déguster cette merveilleuse
et honnie galette, honnie parce que culpabilisante pour certains,
juste après les débordements des repas familiaux et de la Saint Sylvestre,
et merveilleuse, car délicieuse et parce que c'est à chaque fois la même chose
et on en redemande quand même : le plus petit sous la table, pour-qui-celle-là,
gloups j'ai la fève, montre, c'est quoi ? vive le roi ou vive la reine, etc.

IMG_8298 IMG_8328IMG_8316 IMG_8295IMG_8331 IMG_8318IMG_8319 IMG_8305
{album du Père Castor : "la fille de neige" aux dessins pleins de poésie; étoile rêves d'argile;
jacinthes Dille & Kamille}

 Janvier, finalement, n'est que la prolongation de décembre qu'on s'accorde tous
à trouver magique et lumineux, alors aimons-le, et savourons le bonheur
de recevoir ces si jolis présents qui forgent les amitiés nouvelles,
lesquelles sont passées du virtuel au réel avec naturel et simplicité.

IMG_8304

{jolies choses venant d'une belle personne...L'intérieur des paquets très bientôt !}

 

 Très bonne année à toutes et tous !

 

Posté par Triskell1 à 15:39 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


22 décembre 2018

Petits trésors

Et voilà. Nous y sommes : c'est la pleine floraison des cadeaux.
Ceux que l'on va offrir, ceux que l'on va s'offrir pour soulager 
quelqu'un qui n'a ni temps ni idées, ceux que l'on va vous offrir.
Quel pensum parfois ! Ce ne sont pourtant pas les tentations qui
manquent, alors pourquoi cette vague impression de tourner en rond ?

IMG_7530 IMG_7504IMG_7512 IMG_8040IMG_7528 IMG_7505

{box "Noël" Saperli et diffuseur de parfum @byficelle trouvés au Salon Créations et Savoir-faire;
chocolats Dille & Kamille; petits cadeaux mystère
@passageinterieur, couronne et baguette @astridlecornu trouvés au Salon Kids etc}

 Il y a les parfums, les derniers best sellers, les livres d'art,
les chaussettes rigolotes, l'abonnement à Libé, l'importable paire
de bottines à talon pailleté, la capsule bluetooth, le coffret
signé de nounours en guimauve, la nuit dans un igloo,
l'inévitable mais si jolie bougie parfumée...

IMG_7525

 On a fait sa liste sur des petits carnets perdus, sur des post-its
volants, on a fait son budget, on a tenté de retrouver ce qui avait été
offert l'an dernier, ce qu'on avait reçu soi-même, on a prospecté
dans les boutiques, on s'est fait charmer par une publicité, on a souvent
laissé passer ses propres goûts avant ceux du destinataire, on a cédé
à la facilité - une box, un bon d'achat...

 IMG_7532 IMG_7509

{sablés signés Marie et les Agapanthes}

On s'est bien "pris la tête" depuis la mi-novembre, on a tenté le DIY
puis on a renoncé (sagesse et humilité), on a beaucoup séché
sur les cadeaux masculins, et encore plus sur ceux des ados,
on a été séduite par l'éco-responsable,

IMG_8094 IMG_8104IMG_8101 IMG_8097

{papier japonais Adeline Klam; boules Sostrene Grene}

et puis on est passée à l'action, abandonnant pour rentrer chez soi la ligne 13
sous peine de voir ses jolis paquets transformés en soufflets d'accordéon, 
on a tout étalé dans le salon, on a fait et refait les emballages avec de
ravissants papiers, hurlé comme si cela pouvait faire avancer les choses
sur le dévidoir de scotch qui ne coupe rien, sur le paquet-savonnette
qui glisse des mains au moment crucial où on fait le dernier noeud,
passé au moment le plus délicieux : la personnalisation par les étiquettes,
les étoiles, les petits bouts de bois, les fleurs séchées, 
les raphias, les cordelettes... 

IMG_8087

{vrai-faux poële à bois Casa}

IMG_8113 IMG_8128

{une super idée de Mint & Lilies : un bon-cadeau crédité de la somme de son choix
présenté...comme un cadeau}

IMG_7143 IMG_8105IMG_8062 IMG_8068

{sujets de porcelaine Dille & Kamille; adorable tirelire pour
l'apprentissage des économies Les petits Pinpins}

On s'est fait des thés et des tartes, des cafés et des sablés 
pour se donner de l'allant, un oeil sur son petit chat toujours
un peu malade, tandis qu'en boucle
et jusqu'à la nausée, Franck, Bing, Nat et leurs copains susurrent
Gingle Bells, Let it snow et Happy holidays.

IMG_7473 IMG_8117IMG_7416 IMG_8115

{le café est forcément meilleur dans un mug signé Mo @reves.dargile}

Le dernier sablé avalé, on s'est mise un peu au vert, car bien que
farouchement anti foie-gras-huîtres-dinde, les mille autres
tentations gourmandes ne manquent pas à cette période.

IMG_8080 IMG_7472IMG_7444 IMG_7521

{fleurs l'Arbre rue du Cherche-midi}

 Et offrir des fleurs, non ? Un beau bouquet comme celui-ci vaut
largement une boîte de chocolats, enfin... Les deux c'est bien aussi.

 IMG_8029 IMG_8109

 Dans trois jours le parcours de la combattante s'achève. On est pratiquement
prête. Tout le monde a été servi. Ne manquent que la gentille voisine,
Karine ma coiffeuse aux mains d'or, le cabinet vétérinaire et le gardien.

IMG_8100 IMG_8098

Tant pis pour les esprits chagrins. Moi j'aime bien cette fébrilité qui accompagne
la perspective des petits plaisirs que l'on fait à ceux qui comptent,
et qui sont importants dans votre vie à des degrés divers.
Noël reste une jolie fête. Ma seconde petite-fille qui vient tout juste
d'avoir 6 ans se pose depuis peu la question essentielle qui marque
la scission entre le monde rêvé et celui dans lequel il faut bien vivre :  
le Père Noël existe-t-il ?
La réponse ne tardera pas à venir, et ce jour-là, tout basculera.

Je vous souhaite de très très belles fêtes !

 

Posté par Triskell1 à 07:50 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

16 décembre 2018

Deux jours à Bruges

Deux jours (et demie) deux nuits, pas plus. On aura sans doute tout dit
sur Bruges, mais ce n'est encore pas assez. Parce que cette ville
qui semble si parfaite, impeccable et soignée presqu'à l'excès,
voire théâtrale, 
conserve à mes yeux un charme absolu.

IMG_7677 IMG_7608IMG_7792 IMG_7828IMG_7745 IMG_7840IMG_7839 IMG_7682IMG_7683 IMG_7579

Autant vous l'avouer, ce billet n'a nulle vocation touristique.
Je ne vous donnerai aucun détail didactique sur tel monument, quartier,
ou rue incontournables. Ce ne seront qu'impressions,
coups de coeur et enchantements qui accompagneront mes photos.

IMG_7693 IMG_7755IMG_7753 IMG_7697IMG_7751 IMG_7739

Impossible bien sûr d'évoquer Bruges sans parler de ses célébrissimes canaux.
Plutôt que de nous entasser dans une barque, nous avons préféré les longer,
en profitant de la lenteur de nos pas pour apprécier chaque détail
des maisons qui les bordent.

IMG_7675

IMG_7676

Si vous êtes allergiques aux couronnes de Noël, aux bouquets de houx,
aux rubans rouges, attendez mon prochain post (quoique...)
car ici c'est une déferlante !

IMG_7876 IMG_7853IMG_7870 IMG_7941IMG_7685 IMG_7741IMG_7744 IMG_7725

Les couleurs fusent, violentes et contrastées, c'est un éblouissement,
et nous sommes loin du chic pastel que l'on accorde parfois
à tort aux pays nordiques.

IMG_7714 IMG_7850IMG_7858 IMG_7860IMG_7996 IMG_7991

Charmante aussi cette tradition de dessiner le numéro de sa rue sur la façade.
Ici c'est le royaume de la brique, peinte ou brute, on la retrouve partout,
et moi je fonds devant ces maisons de poupées sorties tout droit
d'un album du Père Castor.

IMG_7775

Après un premier repas composé de... moules-frites (ça, c'est fait)
nous aurons un peu de mal à trouver un estaminet qui serve autre chose.
Ne pas consommer de viande limite souvent les choix ! 
Le Pain Quotidien restant une valeur sûre, nous nous sommes jetées
sur la soupe de carottes, les crudités et les oeufs brouillés,
avant de finir en beauté sur un crumble poires-pommes.

IMG_7769 IMG_7772IMG_7783 IMG_7776

{le décor très flamand et les gourmandises du Pain Quotidien}

 Tout à côté, sur Simon Stevinplein, LA droguerie-quincaillerie la plus
chic du monde : Dille & Kamille. Une institution. On ne peut pas passer
par la Belgique (ou les Pays-Bas!) sans entrer chez D&K. Et on ne peut pas
davantage en ressortir les mains vides.
Ce qui fut fait...

IMG_7581 IMG_7801IMG_7805 IMG_7800IMG_7582 IMG_7808

Pas de mauvaise surprise à Bruges : on trouve ce qu'on est venu, entre autres, 
chercher : des vélos, des BD, des gaufres, de la bière, des speculoos.

IMG_7848

{bananes, Nutella, Chantilly, sauce chocolat...Qui parle de légèreté ?}

IMG_7722 IMG_7699IMG_7705 IMG_7891

Pour ces derniers, notre boutique préférée est Juliette, pour ses biscuits
artisanaux, ses pains d'épices en forme de coeur, ses gaufres moëlleuses,
ses pâtes de speculoos pas écoeurantes, ses sablés et ses dentelles.

IMG_7907

Une autre belle trouvaille que ce délicieux magasin, Duka,
avec un grand choix consacré
au monde de l'enfance, mais pas interdit
aux [très grandes] filles que nous sommes, car l'on y trouve aussi
de jolis bijoux fantaisie, quelques vêtements, de la petite déco, le tout
fait dans des matériaux durables, naturels et respectueux de l'environnement.  

IMG_7909 IMG_7924IMG_7916 IMG_7911

{j'ai déjà repéré sur un site (lequel ?) ce pochon géant en laine cardée, qui peut servir
de sac à jouets, de panier à linge, ou autre. Super beau !}

L'après-midi du second jour, le ciel était d'un bleu totalement
improbable. La blancheur des petites maisons du béguinage
en devint éblouissante ! Quel bonheur de s'évader quelques
instants dans ce lieu calme et serein, car la difficulté à Bruges 
consiste à fuir les hordes de Japonais qui n'ont pas d'autre choix,
eux, pour visiter la ville, que de suivre en rangs serrés
leur guide à casquette et son drapeau de ralliement. 

IMG_7886

{pratiquement toutes les portes des maisons du béguinage arborent ce vert très particulier}

IMG_7887 IMG_7889

Prolonger la balade, retarder le temps du retour en contournant le Minnewater
ou Lac d'Amour, jadis lieu d'embarquement des barges qui assuraient 
la liaison entre Bruges et Gand.

IMG_7877

IMG_7900 IMG_7697

Les portes entrouvertes laissent parfois entrevoir de curieux décors.
Ici l'entrée d'un restaurant arborant une étoile au Michelin.
Le papier peint à lui seul est une promesse.

IMG_7763

IMG_7761 IMG_7711

Un joli séjour, c'est aussi un vrai confort dans l'hébergement, un service
attentionné, un raffinement de chaque instant. Le Grand Hôtel Casselbergh 
aurait été une folie si nous y avions séjourné une semaine, mais deux nuits
restaient une folie raisonnable. Le plaisir de déambuler dans ses immenses
salons richement décorés, de prendre, exceptionnellement, un vrai grand
bain parfumé, de savourer au petit déjeuner autre chose qu'un café-tartines,
d'écouter des chants de Noël en rédigeant ses cartes au coin d'une
des cheminées ont fait partie des petits bonheurs du voyage.

IMG_7653 IMG_7637IMG_7642 IMG_7644IMG_7564 IMG_7975

{le Grand Hôtel Casselbergh fut autrefois la résidence du roi Charles II d'Angleterre}

IMG_7655

IMG_7831 IMG_7735IMG_7957 IMG_7596

 Trois autres très beaux établissement pratiquent des tarifs intéressants
hors périodes de grande transhumance : le De Tuilerieën, le De Orangerie,
et le Dukes' Palace.

IMG_7982 IMG_7627IMG_7612 IMG_7984

 Merci d'être allée au bout de ce billet en mettant vos pas dans les miens
pour cette promenade hivernale. J'ai retrouvé Paris, son ciel bas,
ses conducteurs surexités, ses sirènes de police et mon quartier médiocre
à la guirlande indigente et au sapin triste.
Voilà ce que c'est de vivre dans un conte de fées : une fois
le livre refermé, on boude un peu, forcément ;-)

Posté par Triskell1 à 09:34 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 décembre 2018

Les inspirées

Si mes mains ne sont pas habiles, sans doute par manque de patience,
mes yeux en revanche fonctionnent très bien*, et je leur sais gré
de me permettre d'admirer ce que les mains des autres ont imaginé
et délicatement mis sur mon chemin.

IMG_7190 IMG_7206IMG_7200 IMG_7223

Comme chaque année, le désormais célèbre salon Créations et Savoir-faire
m'a pris dans ses rets, et j'ai cédé, malgré un emploi du temps
plus que serré. Verdict : déçue un peu, oui je l'avoue, en comparaison
avec l'édition 2017 que j'avais trouvée particulièrement bouillonnante d'idées.

IMG_7221

Rien à dire côté MCI, par ailleurs organisatrice du salon, qui proposait
en situation les ouvrages présentés dans leur dernier numéro.
J'y ai noté de très jolies choses, inventives et poétiques.

IMG_7205 IMG_7210IMG_7231 IMG_7217

La table dressée mettant en scène de superbes assiettes anciennes en terre
de fer était particulièrement réussie. Naïves et adorables les étiquettes
en lin rustique, rebrodées de couleurs gaies.
Raffinées les minaudières en soie imprimée de plumes.
Sympa l'alignement des bougies sur le manteau de la cheminée.

IMG_7191

{un couvert de fêtes avec des assiettes dépareillées, mais si belles ! Je dis oui...}

IMG_7243

 La formidable Allée de l'Inspiration, qui chaque année offre à nos yeux
émerveillés des scénographies époustouflantes (le Peau d'Âne de l'an dernier
en particulier), était réduite à quelques stands consacrés au Japon,
dont je n'ai pas du tout aimé la représentation.

IMG_7252

{le stand Lin et L'autre, dont je rêve de découvrir la boutique à Varengeville !}

IMG_7187 IMG_7261IMG_7260 IMG_7186IMG_7255 IMG_7248IMG_7240 IMG_7256

 Fort heureusement, les stands des belles Emmanuelle et Delphine,
tout de douceur
et de raffinement, m'ont une fois de plus
séduite et fait craquer.
J'ai hâte d'installer mon diffuseur de parfum "Jardin de curé"
tout en cousant (à la main !) mon joli coussin " Ho ho ho"...

IMG_7376 IMG_7374IMG_7371 IMG_7377

{de haut en bas et de gauche à droite : Calm, Petit Picotin, Passage intérieur, Alix Lecornu}

Le surlendemain, en revanche, vraie jolie découverte cette fois,
que celle de l'exposition Kids etc,lovée dans un quartier
déjà riche en beaux endroits décos comme on aime. Un peu
dubitative au départ, et freinée par le terme "kids"
par lequel je me sens peu concernée, je suis pourtant
allée de ravissement en ravissement. Quels talents mesdames !

IMG_7373 IMG_7372IMG_7411 IMG_7439

{de haut en bas et de gauche à droite : Petit Berge, Little French Rag, Innocence}

Et quelle gentillesse aussi, quelle humilité, quelle patience
pour expliquer pourquoi ceci ou cela. La rencontre avec ces
belles inspirées
valait presqu'autant que leurs ouvrages.
Je suis désolée de la piètre
qualité de mes photos, qui ne rendent
pas justice aux stands élaborés
avec un incroyable souci du détail.

IMG_7432 IMG_7378IMG_7375 IMG_7431

 Pendant ce temps, au Bon Marché Rive Gauche, côté arts de la table, on peut
régulièrement admirer les univers très complémentaires d'Antoinette Poisson
et d'Alix D Reynis. Derrière la première se cachent trois jeunes restaurateurs
qui ont eu l'idée de génie de réhabiliter l'art du papier peint dominoté,
technique d'impression sur planches de petit format datant du XVIIIe siècle,
d'où le nom, qui n'a pas été choisi par hasard, puisque Jeanne Antoinette Poisson
n'était ni plus ni moins que la Pomapdour, maîtresse de Louis XV.

IMG_7151 IMG_7167IMG_7159 IMG_7158

 Déclinés sous forme de carnets, vaisselle, boîtes, plaids, ce sont des bijoux
de raffinement qui s'accordent magnifiquement avec la vaisselle délicate
imaginée par Alix D Reynis, autre inspirée qui, après un parcours
atypique la menant du droit à la sculpture, s'est lancée dans la création
d'objets en porcelaine blanche d'une finesse inouïe.

IMG_7435 IMG_7434

Rien de tout ceci n'est donné, mais Noël approche... Le tout est de se poser
la question essentielle : a-t-on été sage ? Après tout se contenter
du plaisir des yeux n'est-il pas aussi un cadeau...

IMG_7149

{table dressée avec les merveilles chinées par Nomibis}

 

 

* avec l'aide d'Afflelou...;-)

 

Posté par Triskell1 à 08:27 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 novembre 2018

De l'autre côté du miroir

 A force de rêver derrière un écran, on finit par éprouver le sentiment
de vivre par procuration. Aussi lorsque l'occasion se présente de voir,
toucher, sentir, tout ce qui
ne semblait que mythe et mirage, on la saisit.

Attention, conte de fées...

IMG_6787

Marie-Noëlle, première fée sur mon chemin, m'a accueillie en VIP
dans sa délicieuse chaumière, blottie dans un village de la
campagne normande. Le petit côté "Barnaby" de l'endroit ne pouvait
qu'avoir séduit cette  grande adoratrice de l'Angleterre.
A peine avais-je mis un pas chez elle que je m'émerveillais de toute chose.
"Attends, me dit-elle, "tu n'as rien vu ! Là où nous irons demain,
tu ne seras pas au bout de ton enchantement..."

IMG_6909 IMG_6940IMG_6914 IMG_6934IMG_6915 IMG_6921IMG_6907 IMG_6767

{toute l'Angleterre dans ce coin de Normandie...
Mais la gastronomie reste française, fort heureusement !}

Après un petit souper de novembre raffiné et plein d'attentions pour la
non-consommatrice de viande que je suis - velouté de la dernière butternut
du jardin, lasagnes végétariennes, crumble de pommes- suivi d'une nuit calme,
nous nous sommes acheminées vers le lieu du délit (du délice ?)

IMG_6778

{même sans soleil, avec des fleurs en fin de vie, cette maison irradie de charme et de douceur} 

IMG_6923 IMG_6984

{Quel crime a été commis derrière les grilles de cette mystérieuse bâtisse ? Barnaby enquête...}

Direction Saint Martin aux Chartrains, près de Pont-Lévêque, car c'est là
qu'intervient la seconde fée. Vous est-il arrivé une fois dans
votre vie d'avoir été accueillie par une famille de pommes ?
Ici tout semble possible.

IMG_6810

Chantal tient une maison d'hôtes depuis deux ans. Que dire d'elle si
ce n'est qu'elle possède un goût exquis et un sens du détail extraordinaire.
Chaque objet, chaque élément de décor, est pensé, agencé avec minutie.
Le miracle est que tout semble parfaitement naturel !
Par hasard ou pas est le nom de cette maison,
et on ne pouvait pas mieux trouver.

IMG_6790 IMG_6788IMG_6817 IMG_6854IMG_6829 IMG_6793

Ce week-end-là, pas d'hôtes dans les chambres, mais un événement
particulièrement notable : une vente-exposition des créations
de Rêves d'argile.
Voici donc notre troisième fée en action.

IMG_6794 IMG_6831IMG_6795 IMG_6862IMG_6859 IMG_6838IMG_6832 IMG_6856

Mo (Madame Rêves d'argile) est une personne incroyable. De ses mains 
sont nées toutes les merveilles ornant les tables installées
dans la dépendance. Un franc sourire aux lèvres, elle va de l'une à l'autre,
avec un petit mot gentil, une bise de bienvenue, des cris de joie
lorsqu'elle retrouve une connaissance, émaillés ce petit accent 
plein de soleil qu'on n'entend plus guère à Paris puisque même
les Provençaux exilés ont adopté le parler pointu de la capitale.

IMG_6842

On rêve de tablées dressées sur de simples planches brutes où l'on
aura jeté un drap de lin un peu usé, et qui mettent remarquablement
en valeur la vaisselle immaculée ombrée de noir.

IMG_6841 IMG_6823IMG_6980 IMG_6971IMG_6904 IMG_6974

L'après-midi s'étire comme un chat au soleil. De chat, point,
mais une des poules venues me saluer le temps d'un break.
Une pomme (sont-elles joueuses ici ! )fait de la balançoire.
On décide une petite balade en bord de mer.

IMG_6852

Trouville-Deauville, un grand classique. Ma préférence va à Honfleur
mais nous n'aurons pas le temps. Le bol d'air traditionnel sur la plage pris,
une courte errance dans les rues quasi désertes de Trouville nous mène
chez Gipsy,où nous retrouvons d'autres instagrammeuses insatiables
puis chez La Maison à Deauville.

 IMG_6813 IMG_6871

Quelques Chabadabada fredonnés flottent encore dans l'air iodé,
et je réalise à quel point je suis littéralement
transportée par les plages lelouchiennes comme celle-ci.

IMG_6872

{la plage de Trouville à marée basse}

IMG_6880

{La Maison à Deauville : bel écrin pour de jolies choses}

La ville et ses tracas de circulation nous ennuie très vite :
retour entre chien et loup chez Chantal pour la suite de la journée. 

IMG_6889

Lorsque le soir descend, doucement les lumières s'allument.
Les derniers visiteurs regagnent frileusement leurs véhicules
les bras chargés, pendant que déjà fées et lutins s'agitent en cuisine.

IMG_6882 IMG_6885

Fou-rires, échanges de photos, anecdotes, témoignages, la soirée fut
gaie et animée. Nous étions toutes et tous (oui, beaucoup de messieurs !)
réunis autour d'une même philosophie : s'accorder une parenthèse
de gentillesse et de poésie pour un week-end.

IMG_6926

{la source miraculeuse Ste Clothilde, sensée guérir tous les maux...}

 Le lendemain, il restait encore beaucoup à voir dans le village de Marie-Noëlle.
La pluie s'étant elle aussi invitée sans carton, nous avons arpenté
quelques chemins boueux, mais la beauté absolue des paysages en cette
fin d'automne compensait largement l'inconvénient de voir mon
brushing se transformer en ressorts furieux.

IMG_6931 IMG_6932IMG_6937 IMG_6911

 A Saint Germain de Pasquier, près de la vallée de l'Oison, on trouve
la plus petite mairie de France qui, fiérote, arbore son drapeau
aux trois couleurs avec la même hardiesse que l'Hôtel de Ville de Paris !
(non mais...)

 IMG_6936 IMG_6924  

 Nous concluerons cette escapade normande par un petit tour dans Rouen,
qui en mérite plus d'un, et que j'ai bien l'intention de revoir avec
toute l'attention que cette superbe ville mérite.
Il faut dire que j'avais une guide parfaite !

IMG_6955 IMG_6947IMG_6948 IMG_6965IMG_6966 IMG_6949

{le Gros Horloge, une merveille; on ne va pas à Rouen sans déjeuner chez Dame Cakes!}

 Le soir, dans le train qui me ramenait vers Paris, j'avais encore
en tête toutes ces belles et pleines heures passées en douce compagnie,
tous ces paysages encore si bien préservés, tous ces moments bien courts,
si fugaces qu'on se demande si on ne les a pas rêvés. 
Dans un sac en papier kraft où quelqu'un avait écrit
" Dominique/la chambre à bois" * quelques jolies prises en céramique
m'assuraient que non, je n'avais pas rêvé.

 

* du nom de mon Instagram

Posté par Triskell1 à 07:36 - - Commentaires [57] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 novembre 2018

Il fait moche

Il fait plutôt moche et c'est normal.
Novembre aime rester fidèle à sa réputation. 

C'est un mois de kleenex, de chrysanthèmes, de gants fourrés, de petits matins
brumeux comme dans le Grand Meaulnes, de listes pour préparer Noël,
de gâteaux du dimanche et de tous les jours d'ailleurs si on
s'écoute et si on a le temps.

IMG_6601 IMG_6639IMG_6640 IMG_6604
{
tarte minute; carte de la boutique de l'Atelier des Lumières}

Ce constat posé, autant ne pas lutter et prendre les choses du bon côté.
Anne Gastinel en (joli) fond sonore, on fait en 10 minutes chrono une tarte
à quatre mains (deux petites, deux grandes) pour le goûter. 
Le matin, on s'était fait violence pour sortir de l'onctuosité 
des draps de flanelle, et foncer à l'Atelier des Lumières
visiter 
enfin l'exposition consacrée à Gustav Klimt.

Atelier des lumières

{
photo prise sur le net}

Dans cette ancienne fonderie du XIe arrondissement reconvertie en musée, 
pas d'accrochage mural, pas de panneaux didactiques, mais une sensation
d'immersion assez impressionnante dans l'oeuvre du célèbre peintre sécessionniste. 
Après quelques essais photographiques infructueux pour vous restituer la 
magie du lieu, j'ai laissé tomber mon troisième oeil pour profiter pleinement
de ces instants oniriques. Je vous invite toutefois, si l'occasion
se présente, à voir l'événément, prolongé jusqu'au 6 janvier !
Et surtout, surtout, à prendre vos billets en ligne...

IMG_6628 IMG_6636IMG_6635 IMG_6631
{
boutique fleurs et thé Fragrance; jolis couverts à salade Merci}

Un besoin de fournitures chez Rougier et Plé nous mène le lendemain 
dans ce quartier truffé de belles adresses, dont j'ai déjà parlé ICI
et que beaucoup d'entre vous connaissent. Mais un chemin de traverse 
pour éviter quelques travaux boueux peut aussi vous conduire dans une 
rue moins courue, et découvrir une adorable petite boutique de fleurs, 
Fragrance, où l'on peut aussi boire un thé en attendant 
que son bouquet se compose.

IMG_6630

 Puis, après une bonne saucée qui vous rendue un peu chiffon, voire pire lors
du voyage de retour dans une ligne 13 au meilleur de sa forme - arrêts entre deux
stations, nez dans la capuche du type de devant, les reins bloqués par la parapluie
trempé de celui de derrière, on pousse un ouf ! salvateur dès le seuil franchi,
à l'idée grisante d'enfiler des petites chaussettes de coton, d'allumer plein
de bougies et son petit feu à l'anglaise, de savourer lentement cet ouvrage qui
vous faisait de l'oeil depuis un moment chez le libraire, de mordre dans un cake
poires- miel-pavot fait le matin-même.

IMG_6659 IMG_6644IMG_6677 IMG_6657

Les actuels allers-retours fréquents province-Paris m'obligeant à quitter douceur
du foyer et pelages de chats en mode Hygge, quelle ne fut pas ma surprise
de découvrir un rayon de soleil côté ouest !

IMG_6664 IMG_6693IMG_6697 IMG_6701IMG_6710 IMG_6698
{
mini sapins et champignon Sostrene Grene; cake maison poires/miel/muscovado; herbes du jardin dans
d'anciennes bouteilles : idées piquées sur le dernier Campagne Décoration, magnifique !}

 Et toujours dans l'esprit glaneuse déjà évoqué dans mon précédent billet,
j'en ai profité pour arpenter le jardin, rassembler des bribes de nature
et m'entraîner à réfléchir aux futurs décors de Noël

IMG_6699 IMG_6717

C'est fou tout ce que l'on trouve sous ses pas... Du vert encore, du sec,
du pourri, du fané, tout est bon pour sublimer un paquet ordinaire,
une bouteille vide, un centre de table atone.

IMG_6690 IMG_6705
{
bol, mug et champignon Sostrene Grene, pour un tout petit garçon
dont je connais surtout la grand-mère...}

Côté lecture sans prétention, qu'il pleuve ou qu'il vente, Madame Colette
est toujours pour moi source d'allégresse. La lire et la relire,
dans cette version illustrée de "Regarde"
par Mathurin Méheut, ne faillit pas à sa promesse d'enchantement. 

IMG_6689

Et pour clore ce billet entre froidure et lumière, message personnel à celle 
qui a, semble-t'il, oublié l'existence de ce mot...

Posté par Triskell1 à 09:08 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , , ,