La Ligne 13

19 juillet 2014

Vous me dites si vous en avez assez de mes balades sous la pluie

Dernier volet du périple picard.
Je me plais toujours autant dans cette maison, dont je découvre
jour après jour les petits détails charmants.

  P1170297 P1170303 

 P1170318 P1170315

 IMG_4043 P1170301

La voisine nous a apporté des oeufs de sa poule :
j'adore, c'est comme quand j'étais petite.

A présent direction Château-Thierry, au sud du département,
à la rencontre de Jean de la Fontaine.

IMG_4102 IMG_4108

IMG_4120 IMG_4132

Sa maison natale nous prouve qu'il n'était pas
un poète maudit dans le besoin.

IMG_4104 IMG_4107IMG_4106 IMG_4109

Il y vécu jusqu'à l'âge de 55 ans, un vrai Tanguy !

Avant de se lancer dans la littérature,
il achète une charge de Maître des Eaux et Forêts.
Très ami avec Nicolas Fouquet, qu'il soutiendra jusqu'au bout,
il lui dédie l'élégie Aux Nymphes de Vaux pour exprimer
son attachement et sa peine après son arrestation.

IMG_4128 IMG_4094IMG_4105 IMG_4122
{la maison, imposante, est flanquée d'un jardinet dédié aux fables}

Il fut aussi lié à Jean Racine (un autre p'tit gars du pays !)
par un lointain cousinage.
Les premières fables, dédiées au Dauphin, furent éditées en 1668,
et le succès fut immédiat.
Celles-ci mirent dans l'ombre ses fameux Contes licencieux,
dont de nombreuses éditions sont exposées dans la très belle
bibliothèque de la maison.

IMG_4134
 {cartes postales en puzzle trouvées à la boutique}

Il me prend une envie irrésistible de me remettre le nez dans mes fables,
qu'elles soient illustrées par Gustave doré, Benjamin Rabier ou Marc Chagall, 
elles restent dans leur propos et leur analyse de
la nature humaine incroyablement modernes.

 P1170342 Couv_106615
{les Fables en argot : en hommage à mon papa qui les connaissait si bien}

Trop court, ce séjour ! Nous avons survolé Saint-Quentin,
{façades art déco, magnifique hôtel de ville
au gothique flamboyant}, et son musée Motobécane et des métiers d'antan.

IMG_4185 IMG_4187IMG_4209 IMG_4206

La route des églises fortifiées non plus n'a pas été suffisamment exploitée.

IMG_3859 IMG_3857IMG_3850 IMG_3864IMG_4177 IMG_3861
{Parfondeval, Noircourt, Montcornet, Archon, Cuiry lès Iviers, et tant d'autres...}

Voilà, je me cherche de bonnes raisons de revenir, et je les trouve.


IMG_4178 IMG_3887IMG_3907 IMG_4174
{Véritable route crottée de bouse de vache; saine lecture; nature joueuse}

J'ai repris ma ligne 13 avec l'enthousiasme que vous imaginez.

Cette petite semaine de vacances fut une bulle de fraîcheur
(dans tous les sens du terme)et d'authenticité,
un réapprentissage de la simplicité.

IMG_4157 P1170328IMG_4159 P1170294

Citadine dans l'âme, je sais que je ne pourrais pas vivre en permanence
loin des lumières de la ville, des théâtres, des musées et des quais de Seine,
mais quel bonheur de s'en échapper de temps en temps !

 

Posté par Triskell1 à 07:35 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


16 juillet 2014

Pourquoi tant de Aisne ?

A Archon, le matin, sur le coup des...5h30 en gros,
il y a Starac des coqs du quartier.
Certains sont doués, d'autre moins, mais le résultat est
que je suis devant mon bol de café à l'heure où
Jacques Dutronc va se coucher.

P1170340

IMG_4167

IMG_3821

Les brebis du coin n'en reviennent pas, et la grasse matinée
dans mon adorable chambre, ce sera pour demain. 
(prévoir : coq au vin * au menu de ce soir)

IMG_3819

IMG_3884

En attendant, direction : Le Chemin des Dames,
deux jours avant le passage du Tour, et sous un ciel chargé.

IMG_4059

IMG_4081

{"Constellation de la douleur" : sculptures de Christian Lapie
en hommage aux tirailleurs sénégalais : digne et bouleversant}

Difficile d'imaginer ce qu'ont pu endurer tous ces hommes,
en particulier ce fameux 16 avril 1917 où l'assaut fut donné
en dépit des incertitudes stratégiques.

IMG_4048 IMG_4057

IMG_4084 IMG_4049

{Sculpture de Haïm Kern surplombant le Plateau de Californie}

Pour rendre hommage à ces tout jeunes hommes, ces presqu'enfants de vingt ans,
des milliers de bleuets ont été plantés dans les prés alentour,
et croyez-moi que le coeur se serre lorsqu'on passe entre ces vagues bleues,
si belles et lumineuses pourtant sous l'orage menaçant.

DRACHEN

A voir absolument : la Caverne du dragon, une ancienne carrière
de pierres amménagée en QG allemand, puis reprise par les Français,
et transformée depuis en musée du souvenir.

mali02

 

IMG_4051

L'histoire du chemin des dames : 
Ce petit chemin peu carrossable fut souvent emprunté par Adélaïde et Victoire, 
filles du roi Louis XV, également appelées Dames de France. 
Venant de Paris, elles se rendaient fréquemment au château de La Bove,
propriété de Françoise de Châlus, ancienne maîtresse
du royal papa et dame d'honneur d'Adélaïde.
La légende affirme que pour faciliter le voyage, un notable du coin 
fit empierrer le chemin, que l'on rebaptisa Chemin des Dames.

***

Nous rentrons par Laon, belle ville fortifiée juchée sur un promontoire,
mais fantômatique en cette fin de journée pluvieuse.
Et puis, ce n'est pas pour dire, mais tout ferme à 18h dans ce bled !

IMG_4085 IMG_4143

IMG_4142 IMG_4147

Juste eu le temps de visiter au pas de course 
la magnifique cathédrale Notre-Dame et son cloître,
de rêver devant une belle boutique de déco, et de choper
la dernière baguette chez le dernier boulanger encore ouvert.

IMG_4149 IMG_4144IMG_4137 IMG_3912

Le soir on fête un anniversaire, et le chat parisien
ne semble pas le moins du monde incommodé par l'odeur du Maroilles,
ni gêné du fait qu'en principe, les chats ** ne montent pas sur les tables. 

IMG_3870 IMG_3880

 * c'est une boutade : je ne mange pas d'être vivant, même exaspérant.

** En principe. Et en fait, Triskell a TOUS les droits.

Posté par Triskell1 à 22:19 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 juillet 2014

Au vert

Tout est parti d'une jolie maison à louer en gîte,
et d'une furieuse envie de vert, d'air, de paix, de vide,
bref, quitter Paris devenait nécessaire, voire vital.

IMG_3836IMG_3818IMG_4163IMG_4220

{Le jardin du gîte; petit veau du village}

Juste une semaine de vacances, alors ne pas partir trop loin,
la Picardie semblait honnête, l'Aisne, idéale.

IMG_4170IMG_3886IMG_3895IMG_3816

La jolie maison, c'est celle que loue Dominique Jouvenet, 
située à Archon, en Thiérache (suis devenue balaise en découpage géographique: 
Soissonnais, Laonnois, Thiérache, Valois, etc.)

IMG_4038IMG_4154IMG_3894IMG_3845

{de la brique partout : j'adore...}

 Mais ce petit nid plein de jolies astuces déco et tout douillet
ne pouvait nous dissuader de sillonner la région à la recherche
de quelque aventure pittoresque.

IMG_3834IMG_3830

{chat parisien inquiet à la fenêtre de la cuisine}

Direction Guise, pour la visite du fameux Familistère.

IMG_3990

IMG_3987

Jean-Baptiste André Godin, oui oui celui des poêles,
est à l'origine de ce "Palais social", regroupant autour de
l'usine de fonderie qu'il créa en 1846,
tout un complexe composé d'habitations égalitaires,
d'une école mixte, laïque et obligatoire (!)d'un théâtre,
d'un économat, d'une piscine (!!)d'un pouponnat
fonctionnant 24h/24 et d'un hôpital. 

IMG_3939IMG_3940IMG_3929IMG_3934

{L'enfilade des appartements dans le Palais Social; le séchoir et la piscine}

IMG_3942IMG_3989IMG_3985IMG_3960IMG_3953IMG_3984

{l'art de cuisiner et de se chauffer autrefois :
des centaines de modèles sont exposés au fil des pièces}

IMG_3935IMG_3920IMG_3919IMG_3917

{L'ancien économat transformé en buvette : ma première tartine au Maroilles}

Visionnaire, utopiste, Godin souhaitait offrir à tous
"les équivalents de la richesse" en valorisant
le travail et ceux qui l'exécutent.

IMG_3927

IMG_4024

Le Familistère n'a plus cette vocation en 2014, 
mais il est en revanche remarquablement réhabilité en musée, 
dont il ne faut en aucun cas rater la visite guidée.

IMG_4020IMG_3973IMG_3926IMG_4023IMG_4006IMG_3995

{En miscellannées : le potager, le jardin d'agrément, un p'tit Godin, 
la buvette, et quelques principes de base où que l'on soit.}

La suite des aventures de la Ligne 13 dans un prochain billet.

 

Posté par Triskell1 à 12:55 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 juin 2014

Pique-nique chez Gustave

J'en avais tellement entendu parler dans les medias,
j'en avais recueilli tant de témoignages de collègues et d'amis,
que je craignais que l'on ne m'aie survendu l'affaire...

IMG_3700 IMG_3712

 IMG_3681 IMG_3714 

IMG_3718 IMG_3703

Eh bien non, la propriété Caillebotte à Yerres
c'est un petit bijou de nature à la fois libre et maîtrisée,
où j'ai pu, en bonne compagnie, 
m'adonner aux délices d'une partie de campagne 
que n'aurait pas reniée Edouard Manet, ni Gustave himself.

IMG_3762 IMG_3671

 Notre petit Gustave avait 12 ans lorsque Papa Caillebotte, 
richissime négociant, acquiert cette belle propriété, 
ancien fief de la famille Budé, Seigneurs de la ville d'Yerres.
Il en redessine les jardins, y fait bâtir de nouveaux édifices : 
une volière, un lavoir, une chapelle, une glacière.

IMG_3758 IMG_3754

Gustave Caillebotte s'y épanouira, loin de Paris 
et des titanesques travaux du Baron Haussmann, 
en s'adonnant avec un égal plaisir aux joies de l'horticulture, 
du nautisme, de la philatélie...Et de la peinture naturellement.

IMG_3706 IMG_3705

IMG_3686 IMG_3687

Plusieurs bâtiments composent l'ensemble de la propriété : 
Le "Casin", qui constitue l'habitation principale,
superbe meringue éclatante de blancheur, au style italien très marqué,

IMG_3704

IMG_3684

IMG_3715

la "Ferme ornée" {ainsi nommait-on autrefois les bâtiments
agricoles utilitaires}, qui abrite actuellement
l'exposition temporaire des oeuvres yerroises de Gustave,

 IMG_3768 IMG_3764

l'Orangerie, de style néo-classique,
où l'on peut se régaler de petites salades et de macarons gourmands,
le Chalet suisse,à l'intérieur duquel le Chef Philippe Detourbe
a ouvert son restaurant gastronomique Le Chalet du Parc,

IMG_3726 IMG_3679

IMG_3744 IMG_3733

et surtout, surtout, ce que j'ai adoré par-dessus tout, le potager...

IMG_3732

IMG_3753

 Tenu par des jardiniers yerrois bénévoles, il s'ouvre dans un
créneau horaire précis, et vous pourrez même y glaner des conseils
chaque samedi matin, car ce lieu a une vocation pédagogique. 

 IMG_3728 IMG_3748

 IMG_3735 IMG_3738

 Le fait de passer le porche vous transporte dans un tableau du Maître.
Tout y est : les rangs de salades, les melons sous cloche,
les poires joliment emballées dans des pochettes de kraft,
les buissons de groseilles, de framboises, les tipis où s'enlacent
les tiges des haricots, les étiquettes bilingues {français-latin},
les arrosoirs un peu amochés en vrai zinc, bref, on est chez Gustave,
mais aussi chez ma grand-mère, chez la vôtre aussi,
mais pourquoi pas chez une voisine, une cousine...
On a toutes un jardin en mémoire, et c'est sans doute cette nostalgie
qui fait qu'on en rêve, et si le rêve est devenu réalité,
qu'on ne se lassera jamais de l'odeur des roses le soir,
ni de celle de la rosée du matin. 

IMG_3741 IMG_3740

IMG_3756 IMG_3742

La propriété sera vendue à la mort du père, et Gustave Caillebotte,
fou de bateaux et de régates, ira s'installer au Petit-Gennevilliers,
en bord de Seine, autre source d'inspiration pour son oeuvre
qui ne compte pas moins de 500 tableaux.

Riche héritier, mais d'une grande humilité, Gustave Caillebotte
sera aussi 
un extraordinaire mécène à l'égard de ses 
brillants contemporains, Monet, Sisley, Renoir, Pissaro...

 IMG_3722

Si par un beau dimanche vous souhaitez vous rendre à la propriété Caillebotte, 
je ne saurais trop vous conseiller d'y aller dès le matin,
en ayant pris soin de réserver auparavant vos billets sur Internet, 
d'emporter votre pique-nique, une nappe de lin blanc, 

IMG_3731 IMG_3730

et un chapeau de paille blonde,
de vous installer sur une des innombrables chaises Fermob
avec un livre de Maupassant, de regarder le cycle du soleil
sur la canopée puis de fermer les yeux en écoutant
au loin les cris des enfants et le rire des oiseaux.

Aussi important que les jolis jardins, se mobiliser pour ça !

 

Posté par Triskell1 à 08:52 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : ,

18 juin 2014

De choses et d'autres

 
Hier, pas de ligne 13.
Il ne faisait pas assez beau pour sortir en sandalettes 
et pas assez moche pour s'enfermer dans une salle de cinéma.

P1170031 P1170026P1170105 P1170030

Celles qui ont un jardin peuvent toujours y vacquer, 
mais en ce qui me concerne, une fois arrosés les petits pots
de 
persil, sauge, romarin et thym au rebord de ma fenêtre 
sur l'air de Simon et Garfunkel*, 
ma mission de jardinière s'arrête là.

P1170190 P1170208

Donc autant rester chez soi, et s'adonner à d'intenses activités.
Grapiller des cerises, finir le grand frère du petit pochon crocheté 
(heu, c'est régional ou chez vous aussi on dit "pochon" ?)
fabriquer des photophores maison avec du papier japonais, 
aimer les fleurs bleues...Et les roses aussi,

P1170264 P1170103P1170268 P1170263P1170270 P1170267

remplir des sachets de lavande, faire des crèmes chocolat-orange,
aller sur vos jolis blogs,
vous lire,répondre aux commentaires tous adorables,
naviguer à vue sur Pinterest. 
Quoi, déjà 20h ???

P1160639 P1170247P1170254 P1170203

* chanson culte pour les + de 50 : "Parsley, sage, rosemary and thyme"
* jetons de loto et livre de lecture Puces de Vanves
* pots en faïence MDM
* merle moqueur Secrets d'Intérieur à Reims
* ma petite Mrs Kirby achetée à Bowness on Windermere
* coupe en verre ajouré trouvée par terre 
le soir du vide-grenier de la rue Daguerre
(on note au passage ces rimes riches totalement indépendantes de ma volonté)
 

Posté par Triskell1 à 13:08 - - Commentaires [24] - Permalien [#]



12 juin 2014

Les belles dames font comme ça

En un aller-retour express Paris-Avignon pour
des besoins professionnels, j'ai snobé le pont, trop courtisé,
pour me perdre dans le lacis des petites rues qui sentent déjà l'été.

IMG_3502 IMG_3447IMG_3526 IMG_3492IMG_3500 IMG_3537

Car cette ville que je connais déjà bien,
j'avais envie de la voir autrement, pendant les quelques heures
qui précédaient mon rendez-vous, nez en l'air,
sandales ailées aux pieds, tellement heureuse d'humer sa tiédeur parfumée ,
de déguster ma première glace de l'année,
car ici voyez-vous,
en juin, il fait beau !

IMG_3511 IMG_3486IMG_3535 IMG_3489

Obsédée des portes et fenêtres, où que j'aille,
j'aime les photographier.
Fragiles passages entre l'intime et l'extérieur,
peut-être dévoilent-elles une envie -peu avouable- de m'imiscer

dans un espace dérobé, voire interdit ?

IMG_3444 IMG_3464IMG_3478 IMG_3457IMG_3507 IMG_3471

 Quelques petites boutiques au passage parce qu'on ne se refait pas...

IMG_3473 IMG_3493IMG_3468 IMG_3530

Le lendemain, au petit matin, tandis que la ville s'éveille doucement,
que les terrasses de cafés sous les platanes résonnent déjà du bruit
des tasses entrechoquées et du chuchotement des feuilles du quotidien du jour,
je vais m'asseoir sur un banc pour prendre le premier soleil,
écrire quelques cartes, regarder les pigeons se partager mon reste de croissant,
dans un square ravissant baptisé Agricol Perdiguier.
 

Toute la Provence est dans ce joli nom ! 

 

Posté par Triskell1 à 13:08 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags :

08 juin 2014

Jardins, jardin

Les vrais jardinières s'aventurent rarement
dans ce genre de manifestations très "Figmag".

IMG_3551 IMG_3591

IMG_3555 IMG_3552

Ça tombe bien, je n'en suis pas une
(ni une lectrice du susdit non plus d'ailleurs)

et je peux sans vergogne m'éclater de stand en stand,
où chacun semble-t-il cette année a redoublé d'imagination
et de sens artistique pour nous émerveiller.

IMG_3612 IMG_3610IMG_3611 IMG_3614IMG_3623 IMG_3631IMG_3608 IMG_3618

C'est aux Tuileries, en plein Paris, qu'a lieu tradionnellement en juin
cette belle exposition éphémère tout simplement appelée Jardins, Jardin.

IMG_3617 IMG_3565

IMG_3577 IMG_3550

Bien sûr, comme il y a quelques semaines à Saint Jean de Beauregard,
je me prends à rêver d'un petit carré vert rien qu'à moi,
où je cultiverais des fleurs bleues,
où j'élèverais des poules coiffées comme Mike Brandt,

IMG_3622 IMG_3581

IMG_3590 IMG_3649

IMG_3560 IMG_3595

où je rentabiliserais mes vieilles grolles et mes tristes dossiers
en y plantant des fraisiers,
où je me reposerais un thé glacé à la main,
dans ma brouette préférée.

IMG_3644 IMG_3645

IMG_3647 IMG_3640

Quelques exemples d'un exercice de style sur l'alphabet :
beaucoup de talent, de création, ou comment à partir d'un sujet donné
on obtient mille interprétations !

IMG_3597IMG_3639IMG_3593

Une cabane, une chambre dans une roulotte,
une belle présentation de gadgets pour apprentis-jardiniers
(en fait, des joujoux pour adultes), on aurait presque pu oublier
la Place de la Concorde d'un côté, le musée du Louvre de l'autre.

 Le bout du monde et le fond du jardin contiennent la même quantité de merveilles. 
Christian Bobin

Posté par Triskell1 à 22:38 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

03 juin 2014

Une enfant dans la maison

Un petit intérieur "au carré", avec la branche
de cerisier plantée dans le vase chiné,
l'album de Noëlle Bittner négligemment ouvert
et méticuleusement excentré sur la table basse,
les trois petits pots alignés dans l'axe,
le canapé à l'assise bien lisse,

 P1170115 P1170185

 P1170196 P1170117

la patère vintage où n'est accroché qu'un chapeau de paille
qu'on ne porte jamais,
le frigo plein de yaourts nature et de légumes frais,
la télé qui s'allume directement sur Arte...

Tout ça c'est fini lorsque l'enfant entre dans la maison
{pour quelques jours de vacances} !!!

 P1170034 P1170075

 P1170076 P1170037

D'abord on s'éclate à partager quelques douceurs régressives,
puis on cède du terrain devant les couleurs flashy qui luttent avec
 le chic "all grey" qui règne en maître absolu dans le salon.

 P1150978 P1170082

 On s'intéresse aux aventures de Scoubidou, de Stuart Little
(tiens, c'est Dr House qui fait le papa ?)aux blagues Carambar,
on s'extasie devant les chef-d'oeuvres picturaux, 

P1170135 P1170151

P1170159 P1170140

on explique les mots nouveaux :
"péremptoire", "interstice", "faculté" 
(la littérature pour la jeunesse devient bien compliquée...)
on traque le grand-père dans la famille Patacrêpe,

IMG_3014 IMG_3015

IMG_2990 IMG_2992

 On se fait le Parc Astérix, la France Miniature, 

IMG_3062 IMG_3195

le Musée Grévin, la basilique Saint-Denis,
le funiculaire de Montmartre,
Rio 2, on finit la gaufre (on se force)

IMG_3217 IMG_3236

 Et quand la jolie demoiselle s'en va, on a un petit coup de blues
devant son petit intérieur "au carré",
avec la branche de cerisier, 

l'album de Noëlle Bittner, 
les trois photophores,
le canapé à l'assise bien lisse, etc.

P1170183 P1170171

P1170171 P1170180

On recommence quand ?

Posté par Triskell1 à 13:14 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 mai 2014

Petits gâteaux perso

Si je vous avoue qu'en dehors de ces trois petits cubes,
il ne reste rien de mon amandine au chocolat, vous me croirez...

P1160536 P1160426

P1160516 P1160537

Recette de base de l'amandine aux poires et au chocolat noir, pour personnes :

1 grosse boîte de poires au sirop
170 g de sucre cassonade
100 g de chocolat noir
100 g de poudre d'amandes
4 oeufs + 2 jaunes
6 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
2 cuillères à soupe d'amandes effilées
1 cuillère à soupe d'essence de vanille
2 cuillères à café bombées de Maïzena
sucre glace
*
 Préparation : 15 mn
Cuisson : 25 mn
Temps total : 40 mn
*
Mélangez le sucre, la maïzena et la poudre d'amandes dans un grand saladier. 
Ajoutez les oeufs, préalablement battus en omelette avec 
la crème fraîche et la vanille. 
Mélangez à l'aide d'un fouet à main afin d'obtenir un mélange bien lisse. 
Egouttez les poires au sirop et coupez-les en cubes. 
Dans des ramequins individuels, mettez un lit de poires,
dispersez quelques morceaux de chocolat noir,
et versez de la crème d'amandes par-dessus. 
Parsemez d'amandes effilées et enfournez à 180°c
(thermostat 6) pendant 25 minutes environ. 
Avant de servir, saupoudrez d'un peu de sucre glace, et dégustez 
vos amandines tièdes, car le chocolat est meilleur 
lorsqu'il est encore très fondant. 

P1160529 P1160525

 La grand-mère d'une de mes amies avait la manie d'interpréter 
toute recette à sa façon, en changeant systématiquement 
une partie des ingrédients de base, selon le contenu
de ses placards 
et son humeur du jour.
Le résultat n'étant souvent
pas à la hauteur, elle concluait par cette phrase :
"mais elle est nulle, cette recette !"

P1160519

Fâcheuse (ou heureuse ?) tendance que j'ai faite mienne.
Donc :
- pas de poires ? Des pommes (
que j'ai fait caraméliser au Calvados, ah ah !)
- pas de chocolat noir ? Du blanc.
- pas de ramequins disponibles ? Un grand plat carré.

Mais je peux, en toute modestie naturellement, 
vous assurer que le résultat fut

exceptionnel !

Posté par Triskell1 à 08:07 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 mai 2014

Mummy

A toutes, à vous, à celles qui ont porté,
à celles qui ont choisi,
à celles qui ont désiré, à celles qui sont allées au bout du monde
pour le bonheur de se voir offrir un jour un collier de nouilles,
à celles qui ont douté, à celles que la vie n'a pas ménagé,
à celles qui n'y ont pas cru,
à celles qui le seront un jour...

P1170097 P1170122

P1170119 P1170098

P1170121 P1170120

P1170094 P1170123

A toutes, très bonne fête.

* les paquets sont ceux que je destine à la mienne, de mummy.
Elle les ouvrira demain, alors chut, je garde le secret !

Posté par Triskell1 à 23:51 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,



Fin »