Il faut se rendre à l'évidence : nous sommes encore au coeur de l'hiver.
Donc inutile de geindre et d'appeler de nos voeux
un soleil que, personnellement, je préfère éclatant en juillet.
Une saison, ça se respecte.

   IMG_6782 IMG_6734   IMG_6737 IMG_6785IMG_6736 IMG_6828

Et l'hiver, c'est la période idéale pour se rouler
comme un sushi dans sa couette,

pour suivre un régime drastique alternant moëlleux au chocolat
et tatin de pommes de terre au Cantal, 

pour profiter des derniers soldes, privilégier une bonne lecture
bien au chaud à une sortie ciné sans intérêt, 

IMG_6739 IMG_6732IMG_6789 IMG_6740

{mais qu'est-ce que j'ai avec les étoiles en ce moment ? J'en mets partout !}

préparer (et rêver) ses vacances, mettre en caisses ce que l'on va vendre

aux premiers vide-greniers du printemps,
rédecouvrir sa discothèque et écouter Barbara chanter "Pierre",
Jeanne Moreau "le tourbillon", Cat Stevens "Sad Lisa"
et Isabelle Mayereau "Différence",
faire de jolis cadeaux parce qu'il y a
beaucoup de de fêtes et d'anniversaires en hiver aussi.

IMG_6805 IMG_6809IMG_6804 P1180401

Ce sont les petits bonheurs idiots faciles d'une citadine,
alors je vous laisse imaginer tous ceux dont profitent
ceux et celles qui, dans leur campagne, parlent aux oiseaux,
aux montagnes et aux forêts
(et aux ruisseaux, parfois, quand le vent n'est pas trop froid ;-) 

IMG_6779 P1180416

{crise étoilée Bloomingville, très soldée;assiette transparente MDM;
assiette barbotine trésor de famille;
couettes Zara Home et Monoprix, au moëlleux testé par Calice;
extrait de "Le goût de vivre" d'André Comte-Sponville;
extrait de "Il" de Gérard Lenorman}