Il y en a qui vont très loin pour trouver le paradis,
ou l'idée qu'ils s'en font. Je me suis simplement arrêtée
en Normandie pour le découvrir. Il m'a suffit pour cela 
de mettre mes pas dans ceux de la mule!

IMG_3890

Habituellement fidèle au Calvados, où je vis une histoire
d'amour éternelle entre Honfleur et Villerville, et à l'Eure
où j'ai des amis, je connaissais mal la Seine Maritime.
Quelle plus belle entrée en matière qu'un week-end dans
la ravissante station balnéaire de Veules les Roses ?

IMG_3901 IMG_3916IMG_3895 IMG_3880

Une explosion de fleurs, et pas uniquement des roses, nous accueillit
dès les premiers instants, et la traditionnelle promenade le long
de la Veules, qui donna son nom à la bourgade, et fièrement qualifié
de plus petit fleuve de France avec son 1km100,a déclenché en nous,
au fil des pas, des "ah" et des "oh" d'émerveillement.

IMG_4031

 Nous avons séjourné à l'hôtel Douce France, idéalement situé
au coeur de la ville. Cet ancien Relais de Poste datant du XVIIe siècle,
a conservé ses admirables colombages, peints d'un beau vert céladon
qui s'avère être ma couleur fétiche du moment.

IMG_4087 IMG_4068

Les bâtiments s'articulent autour d'une ravissante cour pavée
où l'on peut prendre son petit déjeuner au soleil levant...

IMG_4037

... Et s'adonner à la rédaction des traditionnelles cartes
à la famille et aux amis. Les chambres, à la déco un peu passée
et hétéroclite, mais très cosy, portent toutes des noms d'écrivains.

IMG_4017 IMG_4010IMG_4016 IMG_4040

Se réveiller au chant du coq, c'est déjà une belle aventure
pour une passagère de la ligne 13...

IMG_4363 IMG_4355IMG_4356 IMG_4357IMG_3970 IMG_3828

Aucune chance que vous vous plaisiez ici si vous n'amez ni les fleurs,
ni les toits de chaume, ni les façades en briquettes, ni l'air iodé
des plages normandes, ni les clins d'oeil à l'enfance avec
le marchand de bouées et d'épuisettes sur le front de mer,
ni les glaces italiennes torsadées vanille-fraise,
ni la couleur indéfinissable du ciel et de la mer qui vous
offrent en toute générosité la plus subtile des aquarelles.

IMG_3963

Ici, les Parisiennes, ou toutes autres urbaines frénétiques, 
prennent des leçons de lenteur, de quiétude, de simplicité.

IMG_3959 IMG_3939IMG_3949 IMG_3930

Quelques jolies boutiques, quelques salons de thé ponctuent la balade.

IMG_4365 IMG_4366

Un pas de porte prometteur mais hélas ! Il semble que le dernier bonbon
ait été vendu depuis bien longtemps...

IMG_4130

Un dernier petit pique-nique sur la plage de Saint-Aubin battue par les vents,
le temps de déguster un repas de roi : des mini coeurs de Neufchatel
et une bonne baguette croustillante...

 IMG_4020 IMG_3921 IMG_4156 IMG_4123

Cependant, pour un dîner plus gastro, comme ce fut le cas la veille,
je vous recommande "Les galets",
à la cuisine fine, inventive, locale, et au service parfait.

IMG_3964

IMG_4159

 Nous avons fini par quitter cette jolie carte postale, sans nous douter
qu'un autre paradis s'annonçait sur la route du retour...