Les fleurs sont merveilleuses. Boutons, elles nous offrent la promesse,
adultes la beauté, matures, l'émotion, et ensuite, l'éternité.

IMG_5165

{vase et corbeille Monoprix; coquetier Myriam Ait Amar; assiette chinée}

Dans mon enfance, il y avait cette mode des bouquets d'immortelles,
que l'on piquait dans des vases en grès, en terre, en céramique vernissée,
pour faire "campagne". C'était le premier retour aux racines, les premières
prises de conscience d'une vie plus naturelle, avec sa vague de
citadins gagnés par la passion du fromage caprin dans le Larzac.

IMG_5010 IMG_4690IMG_4686 IMG_5012

{coussinets parfumés Sylvie de Lin Hortense}

 La mode étant, comme chacun sait, un éternel recommencement, nous revoici
version kinfolk avec des brassées de gypsophile, de scabieuses,
de queues-de-lièvres, de craspédias et autres herbes de la pampa.
Ils ont cet été envahi ma maison : pas une étagère sans son
petit bouquet sec récupéré ça et là !

IMG_3041 IMG_6319IMG_0354 IMG_3611

J'ai toujours aimé les restes fragiles des belles choses.
Des bords de mer, j'avais conservé du sable de toutes couleurs
dans des fioles de pharmacie, jusqu'au jour d'un déménagement
où tout s'est évaporé, et aussi des coquillages, des morceaux
de bois flottés, des galets ronds, des tessons polis. N'ayant pas
le talent d'une Sandrine pour mettre tout cela en scène,
ces petits riens encombrent des corbeilles, qui elles-même
encombrent ma maison.

IMG_4685 IMG_6330IMG_6329 IMG_6125IMG_6123 IMG_6129

{ultimes roses du jardin nantais; queues-de-lièvres chez Pompon Bazar;
coffret confiture Le Clos de Laure}

Comme fleurs rime avec bonheur qui lui-même rime avec douceurs,
j'ai hâte de tester la confiture de myrtilles sauvages du Clos de Laure. 
La présentation en pyramide, presque trop belle pour être déployée
à la va-vite, révèle une coupelle dorée à l'or fin accompagnée
d'une minuscule cuiller de nacre. Et voici comment d'un produit
simple on peut faire une (presque) oeuvre d'art !

 IMG_6311

Encore de la douceur avec ce quatre-quart pommes et miel, confectionné 
après être passée par hasard devant trois reinettes faisant triste mine
dans le compotier.

Faire un gâteau en chantonnant l'air de Peau d'Âne peut-il avoir des
effets rassérénants? Le temps de la préparation fut euphorique,
mais lorsque je me suis retrouvée avec ce pavé sur les bras,
j'avoue ne pas avoir su quoi en faire, à part en distribuer à droite
à gauche à quelques gourmands de passage...

 

 IMG_6313

{ assiette et table : trésors de famille !}

 Belle semaine à tous !