Aimer l'hiver, c'est ne pas se laisser aller à la mélancolie toute naturelle
qui suit les fêtes, c'est résister aux assauts du froid dès que l'on met
le nez dehors, c'est envisager ne serait-ce qu'un court instant
de bonheur chaque jour !

IMG_8090
{les voeux d'
Isabelle sont arrivés de cette façon...}

Ces instants-là ne venant pas tout seuls, il faut leur forcer un peu la main,
ou simplement se réconcilier avec la simple mais si précieuse banalité du quotidien.

IMG_8087 IMG_8094IMG_8096 IMG_8125 IMG_8122 IMG_8084

Ce sont peu de choses en fait... s'émerveiller devant les premiers mimosas,
offrir des anémones roses poudrées, déguster un thé brûlant dans la belle tasse
que l'on n'ose pas sortir tous les jours, enfiler des chaussettes
moelleuses et déambuler en glissant dans la maison,
changer les housses
des coussins, y broder quelque chose de simple, une étoile ou un croissant
de lune comme Sylvie et Isabelle, faire une sieste contre son chat,

IMG_8085 IMG_8129
{les jolies créations d'Isabelle; assiette et bol Mo pour @revedargile;
fleurs l'Arbre rue du Cherche-Midi}

partager les galettes, trouver un joli contenant pour ranger ses fèves,
s'arrêter pour parler au promeneur vespéral des quatre petits Westies et tenter
de retenir leurs prénoms, faire tirer sur papier les moments magiques de Noël,
étaler les belles cartes reçues pour les voeux, continuer à confectionner
des gâteaux, - on trouvera toujours quelqu'un de dévoué pour les manger,

 IMG_8162 IMG_8204

faire sécher les boutons de roses d'un ancien bouquet, trier de vieilles photos
et s'émouvoir de l'écriture mentionnant au dos la date et l'endroit...

IMG_8206

 Aimer l'hiver en ville, c'est tellement douillet, vivant, agréable d'être
réconfortée par ses lumières dès que le soir descend, même si
habiter Paris
s'apparente depuis un moment à une épreuve sportive intense.
C'est aussi la chance de profiter de  sa richesse culturelle.
Devinette : à quoi reconnaît-on une Parisienne au Louvre ? A ce qu'elle
est la seule, ou à peu près, à visiter les collections permanentes, 
tandis que tout le monde se rue sur l'exposition consacrée au génie toscan.


IMG_8057 IMG_8074IMG_8069 IMG_8018

 Soyons honnête, j'ai bel et bien raté l'inscription en ligne, mais
ce faux-pas m'a donné l'occasion de revenir faire le plein de grâce
et de magnificence, choisissant pour mes déambulations l'aile
Richelieu consacrée aux chefs d'oeuvre flamands et français.

IMG_8061

{Henri-Horace Roland de La Porte (1724-1793) - Nature morte au panier d'oeufs du jour}

IMG_8032 IMG_8025

{Louise Moïllon (1610-1696)- Coupe de cerises, prunes et melon;
Pierre Dupuis (1610-1682)- Corbeille de raisins}

Si les représentations bibliques me laissent de marbre, je peux en revanche
contempler pendant des heures les scènes de vie quotidienne, et me régaler
des natures mortes, une vilaine dénomination à laquelle je préfère
mille fois le paisible mot anglais de still life.

IMG_8013 IMG_8036

Les Japonaises que l'on croise au Louvre sont si radieuses, si visiblement
réjouies de piétiner dans une foule pas toujours amène, qu'on prendrait
presque à leur contact une leçon d'allégresse.
Tout leur est fête, découverte,
extravagance et drôlerie. Lorsque lassées définitivement du charme des selfies,
elles vous tendent en souriant leur appareil, geste accompagné de la courbette
de rigueur, c'est un plaisir de les immortaliser les joues pleines de macarons
devant la pointe de diamant de la pyramide inversée.

IMG_8070 IMG_8030IMG_8063 IMG_8008

Aimer l'hiver en campagne, c'est remonter aux sources, voir la nature
dans son état le plus épuré, faire quelques pas dans le village des ancêtres,

IMG_7694 IMG_7664IMG_7682 IMG_7696
{Rochefort en Terre; cimetière de Pluherlin}

pousser la grille du petit cimetière et déposer un bouquet de fortune

sur la pierre brute auréolée de lichen, où repose celui qui, en vous offrant
la vie, vous a donné le goût du bonheur, du rire, et de la fantaisie,
passer devant cette maison que l'on voit s'enfoncer d'années en années
dans le végétal sans qu'on sache vraiment à qui elle appartint un jour
et si elle attend encore de nouveaux propriétaires.

IMG_8214 IMG_8231IMG_8224 IMG_8212

Aimer l'hiver c'est aimer ses amis, aller d'une maison à l'autre, calfeutrés
dans des écharpes, se retrouver devant un feu de cheminée et se régaler
de nourritures puissantes et réconfortantes.

IMG_8223

{une des jolies cartes reçues cette année : Monique, aurai-je le plaisir un jour de découvrir
qui se cache derrière autant de gentillesse ?}

Aimer l'hiver c'est accepter qu'il existe et tenter de ne pas vivre
dans l'unique perspective du printemps à venir.