La décence et la plus élémentaire des politesses exigent que l'on présente
ses voeux avant la date butoir du 31 janvier, ce qui, à mon sens,
frise encore la goujaterie, comme l'explique très bien cet éminent
professeur de bonnes manières 
(note à moi-même : envoyer ce lien à qui de droit...)

IMG_5233 IMG_5161IMG_5201 IMG_5237

{parmi toutes les jolies cartes reçues, voici celle faite main par Claudie;
le panettone passera-t-il le mois ? et puis encore quelques attentions
délicatement nouées de la part d'une amie bretonne très chère 
qui les
reconnaitra si d'aventure elle repasse par ici...}

Me voici donc à la limite du savoir-vivre, en vous adressant dans
ce que j'appellerais le premier billet du reste de l'année, mes voeux
ô combien sincères quoique mesurés. Parce que tout ce qu'on demande
finalement, c'est une vie qui ressemblerait comme deux gouttes d'eau
ni plus, ni moins, à celle d'avant.

IMG_5121 IMG_5084

{extraits de la table d'un mini-réveillon de la Saint-Sylvestre}

Le décrochage de la lune, le loto gagnant, l'idée de croiser
George Clooney chez Lidl et qu'il tombe immédiatement
sous notre charme, toutes ces choses extravagantes autant
qu'improbables, ce sera pour plus tard...

IMG_5251 IMG_5221IMG_5226 IMG_5204

{le superbe coup de crayon de Sandrine dans ce si joli dessin que je balade partout 
dans la maison sans savoir quel endroit conviendrait pour sa mise en valeur; 
petite nouvelle dans l'entrée : une lampe pour me souvenir d'où je viens}

Donc, la voilà la vie ordinaire : soigner son chez-soi, sanctuaire invincible
face aux hostilités. Se réfugier dans la vie des autres, par le truchement
des livres, sans voyeurisme, puisqu'ils ont mis à notre disposition
leurs douleurs, leurs expériences et leurs résiliences.

IMG_5325 IMG_5314IMG_5317 IMG_5327 IIIMG_5332 IMG_5267

{je lis avec un crayon et un carnet, ou ce qui me tombe sous la main 
et qui ressemble à du papier... Et vous ?}

Les lectures consécutives de Yoga d'Emmanuel Carrère,
et de La mère morte de Blandine de Caunes, m'ont fortement ébranlée
dans mes certitudes, ou du moins dans ce que je prétendais savoir
de la dépression, de la bipolarité et du deuil. 
Ne vous laissez pas impressionner par ces trois mots : le talent
de leurs auteurs respectifs vous les rendront dociles et familiers.

IMG_5174 IMG_5239IMG_5217 IMG_5230

{ quatre petits soliflores pour compléter ma collection de vaisselle blanche; boule de Noël
Antoinette Poisson pour Monoprix; 
premier essai de galette : pas mal... }

S'offrir un envol vers la beauté en écoutant Nos esprits libres et contents 
d'Antoine Boesset, interprété par le Poème Harmonique à qui je dois 
un de mes plus merveilleux souvenirs professionnels. 

IMG_5291 II IMG_5393IMG_5400 IMG_5272

{second essai de galette : un peu biscornue, mais excellente! couronne faite maison
découpée dans un sac Dyptique contenant autrefois une bougie parfumée : 
je ne me résous jamais à jeter ces somptueux emballages, et me retrouve à la tête 
d'un "sac à sacs" impressionnant!}

Tirer les Rois à l'infini. Janvier nous doit bien cela pour se faire un peu 
oublier. C'est gras et sucré, parfois plus joli que goûteux, ou le contraire 
lorsque la galette est faite maison, mais que c'est bon!

IMG_5413 IMG_5351IMG_5346 IMG_0558
{dans le jardinet en bas de l'immeuble, une infime pellicule m'a permis de dessiner 
ce coeur éphémère; sur la dernière photo, le parc Montsouris il y a trois ans : 
ça, c'était de la neige ! }

Dehors, les derniers sapins frissonnent sous la pluie glacée. 
Leur fausse neige ne trompe personne. Il n'y en a pas ici. Ou si peu, 
si l'on admet un caprice divin samedi dernier, qui aura duré le temps 
de faire quelques boules à peine plus grosses que des balles de golf.
Faire un gâteau nimbé de "poudreuse"...

 IMG_5287 IMG_5353

{essais de pochoirs sur le gâteau "poudreuse"}

On tombe en arrêt devant l'affiche des voeux de la Maire : 
un pigeon s'envole, tout de grâce, comme échappé du 
haut de forme d'un magicien, devant une Tour Eiffel 
fièrement dressée vers un ciel tourmenté. Le tout en noir et blanc. 
Qu'a voulu montrer Nikos Aliagas, l'auteur de la photographie? 
Un avenir sans couleurs ? Une évasion vers un nouvel horizon?

IMG_5059 IMG_5064

{devant la Grande Epicerie rue de Sèvres, encore un peu de féérie;
les voeux parisiens sont raccord avec le climat ambiant}


Les nouvelles directives nous font hâter le pas pour regagner nos pénates,
mais de ma fenêtre, j
'en vois encore qui se baladent sans vergogne
le museau à l'air, bien au-delà de 18h.
A ceux-là, il faudrait vraiment apprendre les bonnes manières.