30 octobre 2020

Voici que la saison décline

Chaque année, en octobre, c'est le retour des petits billets sur l'automne, douce saison propice à la mélancolie, au repli volontaire, aux veloutés de potiron et à la suave odeur de cannelle d'une tarte aux pommes qui tiédit quelque part dans la maison...Et chaque année on s'en délecte, gourmandes et impatientes des moments de fêtes qui déjà se préparent.    De quelles fêtes pourrons-nous parler cette fois-ci ?La sentence, attendue, sans surprise, est tombée. Reconfinement. Mon propos n'est pas de polémiquer sur... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 14:56 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

23 juin 2020

Comme avant

Ma première sortie hors de Paris, je l'ai faite bien après l'autorisation gouvernementale. Peur de tout, des gens que j'allais croiser, de l'air que j'allais respirer, des choses que j'allais toucher.    {à Chevreuse, la promenade des Petits Ponts, une jolie découverte; croisé deux dames aquarellistes, très inspirées, mais que je n'ai pas osé photographier...} Me raisonnant, j'ai réalisé à quel point cette méfiance n'avait plus beaucoup de sens. La baroudeuse que je suis ne s'étant pas aventurée plus loin que Chevreuse,... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 07:08 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
12 juin 2020

Calice

Un chagrin redouté, repoussé, nié, mais on y est. 18 ans de vie, 18 années de partage, d'amour, de jeux et de tendresse, viennent de s'achever. Tu étais mon bonheur du matin et mon dernier baiser du soir, ma petite surprise derrière la porte lorsque je rentrais à la maison, mon ravissement quotidien. Calice, j'espère que le Pays où tu es partie est celui des Merveilles.Ma tristesse et mon chagrin n'ont pas de nom.    N'oublie pas d'aller frotter ton petit museau rose sur celui de Triskell.Il t'attend. Je vous aime... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 23:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 mars 2020

Recluse

Que pourrais-je dire de plus qu'il n'ait déjà été dit ? Nos vies, d'habitude si différentes, si complexes, qu'elles soient secrètes ou spontanées, comme elles se ressemblent depuis quelques jours !Suspendus aux lèvres des journalistes, des politiques et surtout des médecins sur les chaînes d'infos non-stop, vissés sur les smartphones, agrippés aux IG, Whatsapp et autres réseaux afin de préserver le fil ténu, tendu vers ce qui fut notre univers familier, notre tribu, notre communauté, nous voici expérimentant une façon d'être aussi... [Lire la suite]
13 mars 2020

En attendant mieux

Rarement mois de février fut plus ennuyeux. Un hiver qui ne ressemble à rien, même pas froid, juste très mouillé, un peu désolant, semble mollement céder la place à un printemps apathique. Les sorties se font sous surveillance, on se dit bonjour de chaque côté de la rue, on passe son temps les mains sous le robinet, on n'embrasse plus, on ne se touche plus, on attend que "ça" passe.    Je ne cherche pas à fuir la réalité et me montrer inconséquente, mais enfin tourner en rond chez soi en traquant des poussières... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 07:11 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
18 février 2020

Les petits câlins

Je connais deux tortues, là-bas, dans l'ouest, qui après avoir passé un court hiver sous la paille, s'éveillent avec douceur. Le jardin qui s'était frileusement replié sur sa pelouse humide, s'ébroue sous des promesses de fleurs. Il est encore un peu tôt pour que nous puissions en faire autant, car dans la moitié nord de la France, l'heure des manches que l'on retrousse et des gorges à l'air n'est pas encore venue.   {bouquet d'anémones et genêt blanc au marché des Enfants Rouges; choux à la crème les Dunes... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 19:07 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

07 juillet 2019

La fille de La Rochelle

D'abord, c'est un joli nom : La Rochelle. Cela pourrait même être un prénom, puisqu'on vit à une époque où tout est possible. C'est surtout une bien belle ville, effleurée il y a quelques années lors d'un passage éclair, mais où j'ai choisi cette fois de poser bagages pour une quinzaine de jours.     {le port; les volets du restaurant "Les flots" tenu par Grégory Coutanceau; les rues commerçantes; les belles villas du Mail} On a le sentiment qu'il doit y faire bon vivre, que ce soit à l'abri de... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 21:51 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
04 mai 2019

Amitiés

Je souhaite débuter ce mois de mai par un très grand merci, en forme de clochettes, pour tous vos commentaires très nourris, vos témoignages, suite à mon dernier billet. Je les ai lus avec beaucoup d'attention et d'émotion, réalisant par ces dialogues sincères, spontanés, les liens qui se sont créés entre nous au fil des années. Je connais certain(e)s d'entre vous, d'autres pas encore, d'autres que je ne verrai sans doute jamais, mais qu'importe, nos échanges épistolaires sont précieux, et il semble que... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 08:11 - - Commentaires [52] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 février 2019

Passer l'hiver

Jamais je n'avais autant ressenti la violence pernicieuse des journées d'hiver, leur vacuité destructrice, leur absence de lumière, quand les petits matins sans couleurs semblent se noyer à peine nés dans la grisaille du soir.   Mille et une choses à régler, mille et une corvées à assumer, mille et un projets à monter, et pas la moindre envie de joindre le geste à la parole.   {très jolie carte envoyée par @moniquepassiondeco; baguette magique Astrid Lecornu; speculoos Le Pain Quotidien; chat de bois... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 08:21 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
11 janvier 2019

Triskell

Merci pour ces quinze années de bonheur,   Pour la douceur de tes petites oreilles pointues que j'aimais tant caresser Pour ton adorable museau rose dragée que je n'avais de cesse d'embrasser Pour m'avoir réveillée chaque matin à ...6h tapantes en balayant d'une patte tout ce qui se trouvait sur ma table de nuit (mug, lunettes, crème pour les mains, petit calepin...) Pour cet air coquin que tu prenais après chaque bêtise Pour tes yeux couleur Chartreuse Pour ton ronron si affectueux dans le silence de la chambre Pour ta... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,