30 avril 2021

Cuisine et dépendances

Si l'on veut considérer les choses avec un brin de réalisme, nos ailes atrophiées ne nous permettant pas les évasions convoitées, les procrastinations n'ont plus lieu d'être. Comme, par exemple, trier, classer et étiqueter l'administratif, ranger la partie haute et si peu visitée des placards , se décider à mettre une pièce au genou du jean chéri, et même, soyons fous, repeindre la cuisine.    {je refuse d'entendre que cette cuisine est de nouveau encombrée de choses inutiles...Je me le dis assez... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 11:19 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

05 avril 2021

Le quotidien

La vie quotidienne semble repartie pour un scénario peu propice à l'aventure.Comparativement à l'an passé, le rayon des 10 kilomètres nous apparaît comme une bouffée d'air, un blanc-seing pour toutes les audaces !    {douceur d'un gâteau à la crème de marrons et d'un chat tout aussi moelleux} Berlingot le chat n'en a cure. Son grand âge, à moins que ce ne soit son goût prononcé pour la sieste, lui confère une sérénité à toute épreuve face au confinement. Pendant que sa maîtresse par... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 17:10 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
27 décembre 2020

Un court instant

Il est remonté avec son attelage, naseaux fumants, vers son box dans les nuages loué à l'année. Il a égrené ça et là des rêves,  des surprises, et quelques petites déceptions, mais tant pis, le paquet était si beau... Un Père Noël, ça se joue des virus, ça bosse par tous les temps, rien ne l'arrête.        {les ravissants bijoux de bougies offerts par Marie*; le délicieux porte-bonheur brodé par Sylvie} Oh bien sûr, il a été un peu surpris, au début, de voir ces familles... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 10:46 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 novembre 2020

Tant que nous pourrons encore nous émerveiller

Les voici donc ces longues soirées qui n'en finissent plus, ces petits matins brumeux qui n'encouragent pas à un lever joyeux, ces week-ends humides à tourner en rond, puisque les forêts sont à mille lieues et qu'aucune case de l'attestation de sortie ne mentionne la possibilité de s'y évader ne serait-ce que pour une heure...   {cocooning forcé... autant le faire bien... thé offert par Marie*; petit DIY MC Idées, à reproduire si on en a le temps et le talent; cake maison} D'habitude, novembre - le bien nommé brumaire... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 13:45 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
30 octobre 2020

Voici que la saison décline

Chaque année, en octobre, c'est le retour des petits billets sur l'automne, douce saison propice à la mélancolie, au repli volontaire, aux veloutés de potiron et à la suave odeur de cannelle d'une tarte aux pommes qui tiédit quelque part dans la maison...Et chaque année on s'en délecte, gourmandes et impatientes des moments de fêtes qui déjà se préparent.    De quelles fêtes pourrons-nous parler cette fois-ci ?La sentence, attendue, sans surprise, est tombée. Reconfinement. Mon propos n'est pas de polémiquer sur... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 14:56 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
27 septembre 2020

Voilà, c'est l'automne

La porte s'est refermée sur l'été. Pas de regrets, il arrive un moment où il faut savoir mettre fin aux belles histoires. La question cette année est : En était-ce vraiment une ?     {tons d'automne : kit pour faire pousser du basilic chez soi; vide-poches Antoinette Poisson pour Dyptique; thé La boîte à thé; lampe souris Seletti; et les jolis paquets-cadeaux de Mint & Lillies pour une jeune collègue} La réponse ne peut se trouver que dans notre propre ressenti. Etre restés chez soi, comme le titre de ce... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 07:16 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 août 2020

Breizh forever/de la petite mer à la fin des terres

 Pour certains d'entre nous, les envies de lointaines évasions ayant été mises à mal, il a fallu piocher dans nos ressources hexagonales, que personnellement je qualifierais d'infinies. Ne serait-ce que sur ce petit bout de territoire bien à l'ouest, dont je n'aurai jamais, c'est certain, exploré tous les secrets.  {l'île aux Moines, vue de l'embarcadère} Les îles ont ceci de fabuleux qu'elles offrent la grisante sensation de devenir des aventuriers en puissance. Encore faut-il qu'elles soient désertes... ... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 23:01 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 juin 2020

Comme avant

Ma première sortie hors de Paris, je l'ai faite bien après l'autorisation gouvernementale. Peur de tout, des gens que j'allais croiser, de l'air que j'allais respirer, des choses que j'allais toucher.    {à Chevreuse, la promenade des Petits Ponts, une jolie découverte; croisé deux dames aquarellistes, très inspirées, mais que je n'ai pas osé photographier...} Me raisonnant, j'ai réalisé à quel point cette méfiance n'avait plus beaucoup de sens. La baroudeuse que je suis ne s'étant pas aventurée plus loin que Chevreuse,... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 07:08 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
11 mai 2020

Revivre ?

 Le moment est arrivé. D'oser quelques premiers pas craintifs hors de son périmètre autorisé, de s'aventurer prudemment dans la ruequi semble, en gagnant du mouvement et de la vie, avoir perdu toute élégance, toute séduction. Car d'autres n'ont visiblement pas cette réserve. Qui papotent en rangs serrés et sans masques.On ne sait plus si l'on a vraiment encore envie de sortir. On est comme un animal reclus à qui on vient d'ouvrir la porte de la cage. Que le monde semble hostile tout à coup !      On se dit... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 14:58 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
08 avril 2020

Voir le jour

Voir le jour se lever sur une aube qui semble si sereine. Calme sur la ville. Inquiétant. Silence des agneaux. Respiration courte. Insomnie.    {côté gros gâteaux, j'ai atteint mon pic, cela devrait se calmer à présent; dire au revoir à l'hiver en dorlotant quelques pulls dans une petite housse bidouillée dans un vieux drap} J'ai fait une chose insensée la nuit dernière. A trois heures, je me suis levée, ai enfilé un mateau par dessus le pyjama, avec un sécateur dans la poche, chaussé des ballerines à semelle... [Lire la suite]
Posté par Triskell1 à 06:21 - - Commentaires [57] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,