J'imagine que beaucoup d'entre vous connaissent déjà cet endroit,
et que mon billet n'aura rien d'original...
Mais voilà, moi je viens de découvrir la Baie de Somme,
et je mesure le bonheur d'avoir encore
des émotions comme celles-ci, celles des premières rencontres,
des découvertes et des émerveillements.

20161010_180639 20161009_17532520161011_101848 20161010_095715

The place to be, c'est bien sûr l'hôtel des Tourelles, au Crotoy,
avec ses chambres douillettes, sa déco beige, blonde et bleu azur
en harmonie avec le paysage, ses petits coins cosy,
ses petites attentions (pas de bible sur le chevet,
mais un ouvrage de Stéphane Essel offert par la direction)...
Une ambiance réactualisée des Vacances de M. Hulot dont je raffole.

20161009_161328 20161010_09462420161009_171020 20161009_18132020161009_182700 20161009_18181720161009_160803 20161009_181650

{Les Tourelles : la façade, le jardin de curé, ma chambre, ma vue,
la salle à manger, les cadres de quingois qui ajoutent au charme,
les petits coins confort un peu partout...}

Ma chambre donnant sur la baie, j'ai eu à mon lever
le paysage le plus extraordinaire qui soit.

Une amie bretonne (qui se reconnaitra) me faisait remarquer :
"vous à Paris, vous n'avez pas d'horizon". Quelle justesse d'appréciation !

20161009_160600 20161011_085806

L'horizon, je l'avais là devant moi, à perte de vue, étourdissant, enivrant.
Un choc pour une Parisienne perpétuellement encerclée.

20161009_184815

Ce jour-là, on saluait Octobre Rose et toutes les initiatives pour informer
sur la maladie étaient de mise, tel cet étendage insolite mais bien vu.

20161009_174531

20161011_110508

20161010_174254

20161010_082924

 De plages en plages, j'ai fait le plein d'espace et d'infini.
Mais j'ai aussi beaucoup aimé musarder dans Saint Valéry sur Somme,
de l'autre côté de la baie,
où nous a menés cahin-caha un petit train à l'ancienne :
voici
ce que l'on fredonnait en riant dans le wagon aux sièges vernis...

20161010_142002

La gare de Saint-Valéry, et son petit look Disney ;-)

20161011_145852 20161011_15141520161011_151932 20161010_12371920161011_151517 20161011_151608

Arpenter ses ruelles fleuries, curieusement désertes, 
avec pour seule rencontre celle d'une demoiselle trois couleurs,
descendre, monter, se perdre un peu, admirer au passage l'église fortifiée
et son superbe jeu de pierres en damiers,

20161011_152336 20161011_16361220161011_163539 20161010_12592020161010_131121 20161010_130644

{Hermann, déco comme chez notre grand-mère, mais tenu par deux jeunes femmes super sympas}

chercher un restaurant qui ne soit pas touristique, parce que l'agneau
de pré-salé nous on l'aime...vivant et dans son pré, et que
les fruits de mer ce n'est pas notre truc, se cogner contre
le Vélocipède zut, fermé, entrer un peu par hasard chez  
Hermann
qui proposait de généreuses planches de beaux fromages,
accompagnés d'un Bourgogne Aligoté à parfaite température,
et suivis d'une tarte aux quetsches maison juste divine.

20161011_165545 20161011_151619

Je sens que je lasse, mais quand j'aime, moi j'aime,
alors juste un dernier petit tour dans la chouette boutique d'un ébeniste,

Atelier d'intérieur-Côté Baie

20161011_160348 20161011_16022420161011_160231 20161011_160259

qui propose aussi une très jolie déco locale avec des créations
très "baie" (petits phoques porte-couteaux en céramique craquelée,
vide-poches à l'effigie d'oiseaux de la réserve, etc.)

20161010_123953

 Mais je n'en ai pas fini avec Saint-Valéry...
Prochain billet, sans doute ?